Forum des étudiants en médecine dentaire
 
AccueilPortailFAQRechercherMembresGroupesS'enregistrerConnexion

Partagez | 
 

 Retrait du Di-Antalvic et du Propofan

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Aller en bas 
AuteurMessage
rosalio

avatar

Messages : 527
Localisation : univirta
Classe : Chirurgien Dentiste Généraliste
Inscrit le : 25/06/2009

MessageSujet: Retrait du Di-Antalvic et du Propofan   Lun 21 Mar 2011 - 20:03

A la suite du scandale du Mediator, l'Agence de sécurité sanitaire des produits de santé (Afssaps) doit publier ce lundi une liste de 77 médicaments «sous surveillance», réclamée par le gouvernement. La publication de cette liste devrait être dévoilée à l'issue d'un point de presse du Pr Didier Houssin, directeur général de la Santé, et de Fabienne Bartoli, adjointe du directeur général de l'Afssaps.

Di-Antalvic et Propofan ne seront bientôt plus autorisés. Parmi les premières recommandations de l'Afssaps, Elle prévoit notamment le retrait d'autorisation des médicaments anti-douleur contenant du DXP (dextropropoxyphène) comme le Di- Antalvic, Propofan et génériques «le 1er mars». L'Agence française de sécurité sanitaire des produits de santé (Afssaps) avait déjà annoncé en juin 2009 le retrait progressif de ces médicaments opiacés, avant le retrait définitif préconisé par l'agence européenne du médicament (EMEA).

Les Français, qui représentent «95% de la consommation européenne», sont de très loin les plus gros consommateurs européens de l'association DXPparacétamol (type Di-Antalvic), indiquait alors l'Afssaps qui recommandait aux médecins ne plus prescrire ces produits.

Proposition de retrait pour le Noctran

Le Noctran utilisé pour les troubles du sommeil et qui recouvre l'association de trois principes actifs «sans intérêt», fait également l'objet d'une proposition de retrait.
Ce n'est pas une liste noire: Attention, la liste de 77 médicaments n'est pas une liste noire de médicaments dangereux mais bien sous surveillance, c'està- dire qui font l'objet d'un suivi, dans le cadre d'une procédure spéciale, d'éventuels effets indésirables appelée «plan de gestion des risques».

Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
rosalio

avatar

Messages : 527
Localisation : univirta
Classe : Chirurgien Dentiste Généraliste
Inscrit le : 25/06/2009

MessageSujet: Adieu au Di-Antalvic    Jeu 7 Avr 2011 - 20:39


Adieu au Di-Antalvic, au Propofan et à leurs génériques. Les médicaments contenant du dextropropoxyphène, dont certains étaient commercialisés depuis plus de quarante ans, ne sont plus en vente depuis ce mardi. Les pharmacies sont priées de renvoyer leurs éventuels stocks d'ici au 1er avril à leur grossiste, et, à terme, les boîtes restantes devront être détruites par les fabricants. Pour les 8 millions de consommateurs réguliers de ces antalgiques dans notre pays, c'est éventuellement un casse-tête, mais pas une surprise. Leur retrait avait été annoncé dès juin 2009.

L'Agence européenne du médicament avait principalement fondé sa décision sur le risque de surdosages mortels, volontaires ou accidentels, surtout constatés en Angleterre et en Suède. Au grand dam des autorités sanitaires françaises, peu confrontées aux mésusages et aux intoxications.

Quelles sont les alternatives au Di-Antalvic ?

• Les antalgiques de même niveau (palier 2 sur l'échelle de l'Organisation mondiale de la santé, qui en contient 3) sont principalement à base de tramadol ou de codéïne. Ils ne peuvent être obtenus que sur prescription médicale. Ils sont en principe indiqués pour soulager des douleurs d'intensité modérée à forte non soulagées par les antalgiques de première intention (niveau 1).

Une cinquantaine de spécialités contenant du tramadol sont commercialisées, comme le Biodalgic, Contramal, Monoalgic,Monocrixo, Topalgic, Tramadol, Zamudal, Zumalgic). Le Tramadol est associé à du paracétamol dans les spécialités suivantes: Ixprim, Zaldiar.

Les médicaments à base de codéïne contiennent souvent cette molécule en association avec du paracétamol (par exemple Algicalm, Codoliprane, Dafalgan codéïne, Efferalgan codéïne, Klipal codéïne, Migralgine, Prontalgine).

La codéïne peut être aussi associée à de l'aspirine (Sédaspir) ou seule (Codenfan). Le Dicodin est à base de dihydrocodéïne, un dérivé de la codéïne. Un produit proche, la Lamaline, contient de la poudre d'opium et du paracétamol.

• Moins puissants, les antalgiques de niveau 1 sont pour certains accessibles sans ordonnance. Il s'agit des médicaments à base de paracétamol (comme le Claradol, le Dafalgan, l'Efferalgan) ou d'anti-inflammatoires non stéroïdiens dont l'aspirine et l'ibuprofène.

la référence: dentisfuturis
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
 
Retrait du Di-Antalvic et du Propofan
Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Revenir en haut 
Page 1 sur 1
 Sujets similaires
-
» Di-Antalvic ® et Propofan ® disparaissent du marché - Noctran ®
» droit de retrait !
» Pénal : permis de conduire, annulation décision de retrait.
» StopBanque c'est l'appel au retrait massif d'argent en banque et a la fermeture des comptes...
» Droit de retrait / procédure d'alerte: qui l'a déjà fait ?

Permission de ce forum:Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum
Caradent.net :: Forum de la Médecine Dentaire :: La médecine dentaire en générale-
Sauter vers: