Forum des étudiants en médecine dentaire
 
AccueilPortailFAQRechercherMembresGroupesS'enregistrerConnexion

Partagez | 
 

 Une pétition adressée de la part, des étudiants de médecine de Blida, au ministre de l'enseignement supérieur...

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Aller en bas 
AuteurMessage
Scolastique

avatar

Messages : 253
Localisation : Στοα Ποικιλέ !
Classe : Etudiant(e) en Médecine
Inscrit le : 30/12/2009

MessageSujet: Une pétition adressée de la part, des étudiants de médecine de Blida, au ministre de l'enseignement supérieur...   Jeu 3 Fév 2011 - 23:25

طلبة كلية الطب الإثنين 31 جانفي 2011م المواقف ل26 سفر1432هـ
جامعة البليدة

إلى السيد: وزير التعليم العالي والبحث العلمي

سيدي الوزير:
إنه ليطيب لأبنائكم من طلبة الطب بجامعة البليدة، أن يلجؤوا لسيادتكم بعد أن سدت أمامهم كل الأبواب وقطعت كل سبل الحوار على مستوى إدارة الجامعة والكلية معا.
من المفروص أن تكون كليتنا التي تعتبر من أقدم الكليات في مجالها على المستوى الوطني مثالا رائدا في التفوق العلمي والتسيير البيداغوجي ،ولكن الحال اليوم هو النقيص تماما، بل إننا لنكاد نجزم أن ما نعيشه من مشاكل لا تعاني منه أي كلية عبر الوطن، بل أكثر من ذلك أصبح الطلبة بمثابة قنبلة موقوتة قد تنفجر في أي وقت لأن قدرة التحمل لها نهاية حتما، وقد تكون العواقب آنذاك وخيمة.
ومن المفروص أيضا أن تولى دراسة الطب خلافا لسائر الاختصاصات ،أهمية بالغة، وعناية أكثر من غيرها لأنها تعنى بصفة مباشرة بصحة الإنسان وحياته. ولكن ما نراه اليوم بكليتنا هو خلاف هذا كله، حيث أصبحت الدروس والمحاضرات في أغلبها أشبه بإلقاء القصص والروايات، والتربصات في المستشفيات شبه منعدمة، بل ممنوعة على الطلبة في بعض المصالح. فأنا لكم أن تطالبونا بالمستوى العلمي وسط هاته الظروف.
منذ أكثر من خمسة أعوام ونحن نحاول بكل ما نملك من إمكانيات أن نغير هذا الوضع أو بعضا منه على الأقل، ولكننا نصطدم في كل مرة بمسؤولين لا يهمهم إلا البقاء في مناصبهم، وإيجاد الحلول الترقيعية، ويبقى رؤساء المصالح الاستشفائية و المسؤولون عن المقاييس يغلبون مصالحهم الخاصة على مصالح الطلبة ،بل إن منهم من حول المصلحة التي يشرف عليها إلى ملكية شخصية يطبق فيها قوانينه الخاصة، ويمنع الطلبة من التربص داخلها. نذكر من هؤلاء على سبيل المثال:



مقياس الأمراض الصدرية Pneumo-phtisiologie : الأستاذ "سايغي عمر"
هذا الأخير تخطى كل الحدود وأصبح الشبح الرئيسي للطلبة، كيف لا وقد وضع قوانين خاصة به يطبقها بدل قوانين الكلية المعمول بها، وأهم ما يلاحظ في هذا المقياس:
- غلق أبواب المصلحة في وجه الطلبة المعيدين (وعددهم كبير في هذا المقياس) ثم مطالبته لهم بالحضور اليومي للجلوس في قاعة توجد في الطابق العلوي للمصلحة مهملين ، ينظر بعضهم لبعض لمدة ساعات، باستثناء بعض الأعمال الموجهة حول الأشعة( télé thorax) دون مشاهدة المرضى والحالات الموجودة في المصلحة. أما التربص بالنسبة للطلبة الجدد فلا يعدوا عن التنقل بين غرف المرضى دون أي شرح أو توضيحات من طرف أخصائيي القطاع.
- استفزازه للطلبة في أول حصة لكل فوج، وإسماعهم كلمات جارحة في حقهم، ونعتهم بعديمي المستوى، بل وصفهم في بعض المناسبات بأبناء الفلاحة ورعات الإبل، وأن الطب لا يصلح إلا لأبناء الأطباء والأغنياء.
- إقصاؤه لطلبة بعينهم، وقسمه أمام الملء أنهم لن يحصلوا على مقياسه حتى ولو حضر رئيس الجمهورية شخصيا، فمثلا الطالب " فتاح عبد الهادي" لازال يعيد المقياس لمدة خمس سنوات ولا يحصل في كل مرة ألا على علامة 20/5.
- طريقة إلقاء الدروس بعيدة كل البعد عن الطريقة البيداغوجية السليمة، حيث أن الطلبة يشترونها من محلات النسخ، ويطالبهم الأستاذ بإلقاء الأسئلة، دون إلقاء الدرس وأن لم تكن هناك أسئلة فإن الدرس يعتبر مفهوما وقد تم.
- ومما يزيد الطين بلة هو التناقض الشديد بين أسئلة الامتحان والدروس الممنوحة للطلبة.
- التأخر في نشر نتائج الامتحان والتي تفوق الأسبوعين مثل ما ينص عليه القانون، وعدم نشر الإجابة النموذجية.
- عدم تغيير النقاط بعد اطلاع الطلبة على أوراق الامتحان حتى وإن اكتشفوا أنهم أصحاب حق بحجة أن الأستاذ لا يخطئ، وفي آخر مرة قال للطلبة " إن لم يعجبكم هذا فأحرقوا أنفسكم مثل البوعزيزي".
- إجبار الطلبة على إعادة التربص ( والذي هو سجن في قاعة الدروس) في كل مرة يجتازون المقياس رغم أن القانون ينص على أن التربص لا يكون إلا مرة واحدة في السنة.
- نسبة الرسوب الكبيرة التي يعرفها هذا المقياس، إذ تفوق الخمسين بالمائة.
- امتناع أستاذ المقياس من إلقاء الدروس المكلف بها منذ أعوام.
- اتهامه لبعض الطلبة بقتل زوجته، وكرر ذلك علنا عدة مرات.
- غيابه المتكرر عن المصلحة وإذا حضر يغلق على نقسه في مكتبه مهملا بذلك الطلبة والمرضى.
مقياس الأذن والأنف والحنجرة ORL: الأستاذ "روس يحيى"
- منع الطلبة من دخول المصلحة لمزاولة التربص الخاص بالمقياس.
- إهمال إلقاء الدروس وتركها للأسبوع الأخير لكي تلقى مجتمعة، فقد وصل عدد الدروس أحيانا إلى سبع دروس في اليوم، وتكليف الأطباء المقيمين Residents بإلقائها في غالب الأحيان رغم أن ذلك ممنوع.
- نوعية الدروس لاترقى إلى المستوى، وهي في الغالب حصص للإملاء.
- صيغة الامتحان والتي تعتبر نوعا من العقاب، حيث يطلب من الطالب كتابة درسين اثنين من اختيار الأستاذ في مدة ساعتين، وذلك من جملة 26 درسا أدناها يفوق ستة صفحات.
- نسبة الرسوب كبيرة جدا خاصة بين المعيدين، إذ يضطر بعض الطلبة لاجتياز الامتحان أكثر من عشر مرات ليحصل عليه، وهم مجبرون بكتابة كلمة معيد على ورقة الإجابة ليتم التمييز بينهم وبين الجدد.
- التأخر الكبير في الإعلان عن النتائج، والذي يفوق الشهرين في غالب الأحيان.
- الأستاذ روس لم يلق درسا واحدا منذ أكثر من ستة سنوات رغم أنه يتقاضى أجرا من الجامعة لهذا الغرض.
مقياس أمراض الدم " الأستاذ عباد محند الطاهر ":
- المصلحة ممنوعة أمام الطلبة بحجة أن الطلبة يحملون العدوى وينقلونها للمرضى.
- أسئلة الامتحان تعتبر في غالب الأحيان مبهمة وغامضة.
- التأخر في الإعلان عن نتائج الامتحانات والذي يصل في غالب الأحيان إلى الثلاث أشهر.
- عدم نشر الإجابات النموذجية.
- يوم الامتحان في هذا المقياس هو يوم العقاب الذهني للطلبة، حيث أن الأستاذ لا يكف عن الاستفزاز والصراخ في وجوه الطلبة، مما يؤثر على الحالة المعنوية لديهم.
هذا كما نخص بالذكر بعض المقاييس الأخرى التي تعتبر فيها نسبة النجاح متدنية، وقيمة الدروس لا ترقى إلى المستوى المطلوب، ونذكر على سبيل المثال:
مقياس الأمراض العصبية Neurologie " الدكتور دراي رابح" ، ومقياس أمراض الكلى Uro-Nephrologie" الدكتور قسطالي محمد" ، ومقياس الغدد الداخلية Endocrinologie "الدكتور عمراندي عبد الكريم"، هذا بالإضافة إلى التأخر الكبير في إعلان النتائج مما يضر بمصالح الطلبة ومستقبلهم.
إضافة إلى الأقسام ما قبل العيادي، حيث أن مشاكلها تفوق كل تصور، من مقياس علم التشريح Anatomie، والبيوكيمياء Biochimie ، البيوفيزياء Biophysique ، دون أن ننسى علم المناعة Immunologie، وعلم الطفيليات Parasitologie حيث أنه لا الدروس ولا علامات الامتحانات تبعث على الارتياح، وتشكل عائقا بيداغوجيا للطلبة للتحصيل العلمي.
لقد أردنا سيدي الوزير من خلال سرد بعض من معاناتنا، أن نضعكم في صورة ما يحصل في كليتنا، آملين منكم التدخل السريع لإيجاد الحلول المناسبة قبل تفاقم المشاكل، خاصة وأن بوادر الانفجار تلوح في الأفق.
وفي الأخير، تقبلوا منا سيدي الوزير كل عبارات التقدير والاحترام، متمنين لكم التوفيق في مهامكم.





الوثائق المرفقة:
الشكاوي المرسلة للمسؤولين من قبل .



نسخة إلى:
- والي ولاية البليدة.
- رئيس جامعة سعد دحلب البليدة.
- عميد كلية الطب .
- رئيس دائرة الطب.
- مدير الصحة لولاية البليدة.
- وسائل الإعلام.


طلبة كلية الطب
جامعة البليدة
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur http://www.facebook.com/profile.php?id=100000450560350&a
Webdent

avatar

Messages : 139
Localisation : Blida, Algérie
Classe : Chirurgien Dentiste Généraliste
Inscrit le : 11/12/2010

MessageSujet: Re: Une pétition adressée de la part, des étudiants de médecine de Blida, au ministre de l'enseignement supérieur...   Ven 4 Fév 2011 - 17:26

الله يكون في العون
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Scolastique

avatar

Messages : 253
Localisation : Στοα Ποικιλέ !
Classe : Etudiant(e) en Médecine
Inscrit le : 30/12/2009

MessageSujet: Re: Une pétition adressée de la part, des étudiants de médecine de Blida, au ministre de l'enseignement supérieur...   Ven 4 Fév 2011 - 23:18

Merci collègue, de toute façon une grève est prévue dimanche prochain, nous militons pour l'amélioration du discours universitaire en premier (C'est à dire relation prof-étudiant!) et pour l'amélioration des conditions dans lesquelles les cours, les stages, et les examens sont effectués,et ce, pour les étudiants de sciences médicales, que ce soit chirurgie dentiste, médecine, ou pharmacie...
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur http://www.facebook.com/profile.php?id=100000450560350&a
Scolastique

avatar

Messages : 253
Localisation : Στοα Ποικιλέ !
Classe : Etudiant(e) en Médecine
Inscrit le : 30/12/2009

MessageSujet: Re: Une pétition adressée de la part, des étudiants de médecine de Blida, au ministre de l'enseignement supérieur...   Sam 5 Fév 2011 - 8:20



Telle est l'image qui correspond admirablement au statut de nos étudiants dans l'esprit des professeurs!

Qu'en dites-vous ?
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur http://www.facebook.com/profile.php?id=100000450560350&a
Scolastique

avatar

Messages : 253
Localisation : Στοα Ποικιλέ !
Classe : Etudiant(e) en Médecine
Inscrit le : 30/12/2009

MessageSujet: Re: Une pétition adressée de la part, des étudiants de médecine de Blida, au ministre de l'enseignement supérieur...   Sam 5 Fév 2011 - 8:24



Jusqu'où, et jusqu'à quand ?
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur http://www.facebook.com/profile.php?id=100000450560350&a
Cortex
Admin
avatar

Messages : 1633
Localisation : Caradent
Classe : .......
Inscrit le : 27/12/2008

MessageSujet: Re: Une pétition adressée de la part, des étudiants de médecine de Blida, au ministre de l'enseignement supérieur...   Sam 5 Fév 2011 - 10:57

Bonjour!

J'ai lu avec beaucoup d'attention cette pétition envoyer par les étudiants de médecine de Blida et qui enfaîte reflète une situation désolante mais très réaliste, car beaucoup de profs et de maitre-assistants dans notre pays sont à l'image de nos dirigeants, c.a.d qui impose aux étudiants une forme de maltraitance et de mépris digne des dictateurs qui d'ailleurs font beaucoup parlé d'eux on se moment.

Et la situation dans laquelle se trouve l'enseignement dans notre pays est dû à une forme d'abus de pouvoir qu'exerce les enseignants, car ils ont bien compris que le pauvre étudiant ne connait pas ces droits et donc ne les réclamera jamais et cette situation est malheureusement commune à toute les facultés de notre pays et cette généralisation est alimenté par le fait que les étudiants ce sont résignés au fait que le dictat des prof est une fatalité à laquelle il doivent se soumettre et que rien n'y changera et c'est ca qui fait qu'aujourd'hui le niveau de nos universités ne cesse de ce dégradé.

Et c'est pour cela qu'il faut que les étudiants dénonce ce genre de comportement et de maltraitance pour espérer un jour que cela changera, car...... la révolution arrive!
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur http://caradent.forumactif.com
Scolastique

avatar

Messages : 253
Localisation : Στοα Ποικιλέ !
Classe : Etudiant(e) en Médecine
Inscrit le : 30/12/2009

MessageSujet: Re: Une pétition adressée de la part, des étudiants de médecine de Blida, au ministre de l'enseignement supérieur...   Dim 6 Fév 2011 - 0:10

Cortex a écrit:
Bonjour!



Et la situation dans laquelle se trouve l'enseignement dans notre pays est dû à une forme d'abus de pouvoir qu'exerce les enseignants, car ils ont bien compris que le pauvre étudiant ne connait pas ces droits et donc ne les réclamera jamais et cette situation est malheureusement commune à toute les facultés de notre pays et cette généralisation est alimenté par le fait que les étudiants ce sont résignés au fait que le dictat des prof est une fatalité à laquelle il doivent se soumettre et que rien n'y changera et c'est ca qui fait qu'aujourd'hui le niveau de nos universités ne cesse de ce dégradé.

Et c'est pour cela qu'il faut que les étudiants dénonce ce genre de comportement et de maltraitance pour espérer un jour que cela changera, car...... la révolution arrive!

Merci pour ton commentaire, cher Cortex, et qui concerne le statut de l'étudiant et de l'université, tu y avais touché du doigt la plaie, hélas encore saignante, et y avais apporté, à mon humble avis, une judicieuse interprétation quant à la réalité politico-culturelle que vit L'Algérie, et qui peut se résumer en un seul mot, L'ABSOLUTISME, le culte de l'être suprême (Pas le Bon Dieu!) mais le culte que Robespierre n'a su établir en France, une sorte de monolithisme autoritaire, quoique composite, faisant fi de toute expression politique ou apolitique (Comme celle des étudiants!) n'appartenant pas à ce bloc autoritaire, car ce dernier ne reconnaissait point le droit de grève, ou du moins pas plus qu'il ne faisait de la grève des droits un dogme!


Quelle est donc la solution ?


Le Dialogue, dira Louisa Hanoun, ou Abou Jourra! biggrin

Mais pour qu'il y'ait Dialogue, il faut qu'il y 'ait acteurs sociaux, et soucieux, avec qui dialoguer!
Il faut donc du pluralisme, mais comment diable trouver du pluralisme dans un état hautement totalitariste?

Ben, il faut en créer, donc il doit bien y avoir un éclatement de pouvoir, ou plutôt une distribution de pouvoir, favorisée par et favorisant à son tour (Action réciproque!) l'épanouissement des médias, des imprimeries, de l'internet, etc...C'est à dire remplacer le mutisme patricien par le logorrhéisme (Quel néologisme:biggrin: !) plébéien...


Le Dialogue n'est pas un moyen comme peuvent l'imaginer certains d'entres nous, le dialogue est une fin!

Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur http://www.facebook.com/profile.php?id=100000450560350&a
i_brahim
Résident(e)
Résident(e)
avatar

Messages : 197
Localisation : SBA
Classe : Résident(e) en Parodontologie
Inscrit le : 04/07/2010

MessageSujet: Re: Une pétition adressée de la part, des étudiants de médecine de Blida, au ministre de l'enseignement supérieur...   Jeu 10 Fév 2011 - 2:14

Scolastique a écrit:


Telle est l'image qui correspond admirablement au statut de nos étudiants dans l'esprit des professeurs!

Qu'en dites-vous ?


slt toulmond
vous avez parfaitement raison et permettez moi de vous raconter une petite histoire qui m'a rendu dingue.
Notre enseignante d’ODF était présente lors du congrès d’ADF qui a eu lieu novembre 2009, et elle m’a racontée ce qui c'etait passé lors de l'une des conférences.
Il y'avait un jeune orthodontiste qui a inventé un appareil d’imagerie, cet appareil lui a permit d’étudier la croissance du maxillaire supérieur, il a conclu que cette dernière se fait par des phénomènes d’apposition et de résorption et non pas par un effet de tiroir selon la théorie du Professeur Jean Delaire.
Mais la surprise c’est que Mr. Jean Delaire -avec ses quelques 90 ans- était parmi les invités, que va-t-il faire ?? si c’était en Algérie, ça s'appele la mise en péril de son cursus, heureusement ce n’était pas le cas. (c'est valable pour la majorité et non pas la totalité de nos prof)
Donc a la fin de la conférence, Delaire a pris la parole et a dit : « Chapeau ! Vous avez parfaitement raison monsieurs, moi je me suis trompé depuis 60 ans car je n’avais pas les moyens pour bien étudier la croissance du maxillaire et je m’excuse pour cela ».
Quel esprit scientifique!!!!!!
On est trop loiiiiiiiiiiiiiiiiiiiiiiiiiiiiiiiiiiiiiiiiiiiiiiiiiiiiiiiiiiiiiiiin.

Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
i_brahim
Résident(e)
Résident(e)
avatar

Messages : 197
Localisation : SBA
Classe : Résident(e) en Parodontologie
Inscrit le : 04/07/2010

MessageSujet: Re: Une pétition adressée de la part, des étudiants de médecine de Blida, au ministre de l'enseignement supérieur...   Jeu 10 Fév 2011 - 2:24

le niveau a chuter par terre depuis x-temps et maintenant il la creuse.
Bonne chance pour la greve.
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Scolastique

avatar

Messages : 253
Localisation : Στοα Ποικιλέ !
Classe : Etudiant(e) en Médecine
Inscrit le : 30/12/2009

MessageSujet: Re: Une pétition adressée de la part, des étudiants de médecine de Blida, au ministre de l'enseignement supérieur...   Ven 11 Fév 2011 - 12:22

Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur http://www.facebook.com/profile.php?id=100000450560350&a
Salam

avatar

Messages : 131
Localisation : Algérie
Classe : 5ème année, Médecine Dentaire
Inscrit le : 25/06/2009

MessageSujet: Re: Une pétition adressée de la part, des étudiants de médecine de Blida, au ministre de l'enseignement supérieur...   Ven 11 Fév 2011 - 14:44

Ce phénomène de dégradation ou devrais-je dire ce fléau a envahit toutes les facultés au niveau national et dans toutes les disciplines, je suis tout à fait d'accord avec vous, c'est à l'image de nos dirigeants, aujourd'hui dans notre pays l'abus de pouvoir est devenu une fatalité.
Je trouve très courageux ce que vous faîte à Blida et que Dieu vous en donne encore plus (du courage) et qu'il vous vienne en aide, j'espère qu'on suivra votre exemple, et qu'ensemble on arrivera à faire bouger les choses.
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Scolastique

avatar

Messages : 253
Localisation : Στοα Ποικιλέ !
Classe : Etudiant(e) en Médecine
Inscrit le : 30/12/2009

MessageSujet: Re: Une pétition adressée de la part, des étudiants de médecine de Blida, au ministre de l'enseignement supérieur...   Ven 18 Fév 2011 - 19:25



Salut,

Lors de la réunion, qui s'est déroulée la semaine passée, au sein du rectorat, réunion animée par le recteur en personne, le vice recteur, le doyen et le chef de département de médecine, mais surtout s'il vous plaît, ne l'oubliez pas, par le petit clan de salauds (El-Ashrar!)biggrin, dont je faisais partie...C'en était au premier abord une de menaçante, réunion de culpabilisation portée et emportée sur le ton accusateur vis à vis de mon petit groupe, comme si nous n'avions pas le droit de faire de grève (Et pourtant c'est un droit de citoyenneté comme je l'ai expliqué au recteur!) mais comme nous étions solidaires les un aux autres (Cinq membres à la salle, et pas plus de huit ailleurs!) et tenons à jouer notre rôle de valet de pique dans ce méchant poker, nous avons fini par leur faire peur, et leur faire rebrousser chemin,

Le recteur nous a promis de prendre en considération nos revendications, de nous débarrasser illico, de cet encombrant professeur, de prêter des oreilles attentives à nos difficultés quotidiennes dans les stages et les cours, et de veiller sur l'amendement de la médiocrité constatée à ce propos, d'ouvrir de nouveaux services et de terrains de stages, de restaurer le système de balayage enseveli depuis fort longtemps dans les tiroirs de l'archive administratif, de lutter contre les injustices et le sabotage via le système de l'anonymat, de veiller sur le respect du délai d'affichage, et du droit de l'étudiant à la consultation, et surtout de déléguer quelques étudiants dont je fais partie également, afin de lui transmettre les préoccupations, de l'ensemble des étudiants et d'éventuel nouveaux problèmes...

J'avoue ne pas avoir fait trop de crédits à ses paroles, mais je lui ai révélé à la fin de la séance, que la grève se poursuivra de plus belle si jamais il 'y'aurait un manquement aux promesses tenues par sa majesté! biggrin

Et, sur une poignante serre, nous nous étions échangés quelques regards pour clore cette réunion, des regards qui en disent long, genre :

Citation :
Le Scolastique: M'siou, t'as pas une fille à se faire épouser?
Le Recteur: Va t'faire avoir, espèce de...


Epicétout!


Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur http://www.facebook.com/profile.php?id=100000450560350&a
Scolastique

avatar

Messages : 253
Localisation : Στοα Ποικιλέ !
Classe : Etudiant(e) en Médecine
Inscrit le : 30/12/2009

MessageSujet: Re: Une pétition adressée de la part, des étudiants de médecine de Blida, au ministre de l'enseignement supérieur...   Ven 25 Fév 2011 - 1:10

Salut mes collègues,

Je viens d'apprendre cet après midi, de monsieur le chef de département de médecine, et le doyen, qu'après le coup tordu que vient endurer l'ensemble des étudiants ayant voulu examiner cette semaine en pneumologie, les externes et les pré- internes, et après que le recteur ait envoyé le vice recteur en personne au professeur Saighi pour s'en enquérir, lequel professeur avait traité orgueilleusement le vice recteur, et insulté devant l'autorité du recteur de l'université,

Le recteur étant insatisfait de la conduite désastreuse du professeur, et qui n'est plus censé bénéficier d'aucun statut pédagogique dans ce sens, et étant au courant des menaces faites par ce professeur à l'égard de Dr. Hajer, et la pression avouée pour faire preuve de bourreau à l'égard des étudiants, le recteur compte tenu de tout cela accorde une semaine à ces enseignants pour fixer un examen unique à l'ensemble des étudiants, sans exception aucune, et avec le respect de l'anonymat dont le vice recteur et le chef de département seront les garants, et menace que tout manquement à ces conditions ainsi que le principe du libre accès à l'examen à tous les étudiants et autant de fois que nécéssaire, sans même besoin de refaire son stage, assuré ne serait-ce une seule fois, tout manquement à ces conditions, le professeur Saighi serait suspendu, de fonction, de statut et de salaire...

Le recteur s'est dit déterminé à se débarrasser de cette conduite discriminatoire pour de bon au bout de cette semaine au risque d'en sanctionner tout coupable ou complice.

P.S:

-Mon scanner est malencontreusement défectueux, sinon je vous aurais fait part des lettres envoyées par les responsables les uns aux autres à propos de cet épisode (Turc ou mexicain!)


Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur http://www.facebook.com/profile.php?id=100000450560350&a
Contenu sponsorisé




MessageSujet: Re: Une pétition adressée de la part, des étudiants de médecine de Blida, au ministre de l'enseignement supérieur...   

Revenir en haut Aller en bas
 
Une pétition adressée de la part, des étudiants de médecine de Blida, au ministre de l'enseignement supérieur...
Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Revenir en haut 
Page 1 sur 1
 Sujets similaires
-
» Une pétition adressée de la part, des étudiants de médecine de Blida, au ministre de l'enseignement supérieur...
» Indemnité Départ Volontaire
» Recherche et Enseignement supérieur - Pétition des universitaires : "Non il n'y a pas d'apaisement".
» Pétition adressée à F.H. ,Président de la République
» Un geste très touchant d'humanité et de compassion de la part d'étudiants.

Permission de ce forum:Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum
Caradent.net :: Forum Général :: Actualité-
Sauter vers: