Forum des étudiants en médecine dentaire
 
AccueilPortailFAQRechercherMembresGroupesS'enregistrerConnexion

Partagez | 
 

  multiplication des manifestations contre la pauvreté

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Aller en bas 
AuteurMessage
Salam

avatar

Messages : 131
Localisation : Algérie
Classe : 5ème année, Médecine Dentaire
Inscrit le : 25/06/2009

MessageSujet: multiplication des manifestations contre la pauvreté   Jeu 6 Jan 2011 - 22:53

multiplication des manifestations contre la pauvreté:


ALGER — La jeunesse est de nouveau descendue jeudi dans les rues de l'Algérie pour protester avec violence contre la vie chère, le manque de logements et le chômage dans ce pays riche en hydrocarbures, selon des témoins et la presse.

Des centaines de jeunes des communes entourant la ville de Boumerdès, à une soixantaine de km à l'est d'Alger, mais aussi à Béjaia (plus à l'est à 260 km de la capitale) ont bloqué les principales routes régionales pour crier leur colère, a rapporté le journal El-Watan en ligne, selon lequel les autorités y ont envoyé "d?importants convois de forces anti-émeutes".

Dans la nuit de mercredi à jeudi à Bab el Oued, un quartier populaire du vieux centre d'Alger, des dizaines de jeunes qui ont attaqué le commissariat local à coups de pierres. Ils ont également saccagé et incendié nombre de magasins dont celui du concessionnaire de Renault réduisant en carcasses une dizaine de véhicules, a constaté un photographe de l'AFP.

Que ce soit à Alger, mais aussi dans des villes aussi lointaines (430 km à l'ouest) qu'Oran, le modus operandi a été le même.

En plein Alger, jeudi en milieu d'après-midi, la quasi-totalité des commerces avaient baissé leurs rideaux, bien plus tôt qu'à l'accoutumée en veille de week-end. Une boutique de chaussures de luxe de la rue très prisée de Didouche Mourad a même vidé son commerce: "on ferme en attendant de voir ce qui va se passer", a lancé un employé.

L'Union générale des commerçants et artisans algériens (UGCAA) a reconnu que "l'augmentation des prix relevée ces derniers jours est forte, car il s'agit de hausses de 20 voire de 30%". Selon l'UGCAA, les prix notamment du sucre et de l'huile ont "fortement" augmenté début janvier.

Mercredi, le ministre du Commerce Mustapha Benbada affirmait que l'"Etat continuera à subventionner les produits" de première nécessité.

D'autres manifestations éclatent depuis des mois par petits groupes un peu partout dans le pays pour dénoncer aussi l'absence de logements sociaux, les passe-droits et la corruption. Dans le même temps, des bidonvilles illégaux sont rasés.

A l'aube de son troisième mandat, en 2009, le président Abdelaziz Bouteflika s'était engagé à construire un million d'appartements manquants depuis le séisme de 2003 et le triplement de la population (35,6 millions d'habitants) depuis l'indépendance en 1962.

10.000 habitations ont été livrées en 2010 à Alger.

Actuellement, 75% des Algériens ont moins de 30 ans et plus de 20% des jeunes sont chômeurs, selon le FMI.

Cette situation les fait fuir vers l'Europe. Faute de visas, ils partent en haute mer au risque de leur vie et toutes les semaines, les tentatives de dizaines d'entre eux échouent.

Mohammed Saib Musette, sociologue du Centre de recherches de l'économie appliquée au développement (CREAD), tire la sonnette d'alarme. "Je crains que la situation s'embrase", a-t-il souligné à l'AFP, alors que le pays est en Etat d'urgence depuis la décennie noire anti-islamiste des années 90.

"Il y a un effet de contagion notamment quand on pense à ce qui se passe avec la Tunisie" (où des manifestations violentes depuis décembre ont fait quatre morts), selon M. Musette, même si "la situation n'est pas semblable". "Il y a plus de libertés ici", compare-t-il, et "l'Algérie est un pays très riche" grâce à ses hydrocarbures.

Contrairement aux émeutes de 1988 survenues alors que les caisses de l'Etat algérien étaient vides, le gouvernement a annoncé fièrement que le pays disposait de 155 milliards de dollars de réserves en devises à la fin décembre et que ses recettes en hydrocarbures avaient atteint 55,7 milliards de dollars.



De Béatrice KHADIGE (AFP)
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Salam

avatar

Messages : 131
Localisation : Algérie
Classe : 5ème année, Médecine Dentaire
Inscrit le : 25/06/2009

MessageSujet: Re: multiplication des manifestations contre la pauvreté   Jeu 6 Jan 2011 - 23:05



Des jeunes Algériens lors d'affrontements avec les forces de l'ordre le 6 janvier 2011 à Oran
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Scolastique

avatar

Messages : 253
Localisation : Στοα Ποικιλέ !
Classe : Etudiant(e) en Médecine
Inscrit le : 30/12/2009

MessageSujet: Re: multiplication des manifestations contre la pauvreté   Ven 7 Jan 2011 - 0:03

Êtes-vous pour ou contre ?
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur http://www.facebook.com/profile.php?id=100000450560350&a
Scolastique

avatar

Messages : 253
Localisation : Στοα Ποικιλέ !
Classe : Etudiant(e) en Médecine
Inscrit le : 30/12/2009

MessageSujet: Re: multiplication des manifestations contre la pauvreté   Sam 8 Jan 2011 - 10:57



La crise en Algérie n'est pas économique bien que ses complications le sont (économiques, sociologiques... Etc..), la crise en Algérie est une crise de légitimité au pouvoir,et ce, depuis 1992 !

Deux clans s'entre-tuent ,celui d'une oligarchie clanique dont le pouvoir est d'être la seule représentation de l'Algérie au monde(Le semblant d'une légitimité, dont le peuple algérien est fortement conscient !)

Le deuxième clan est celui de la police militaire ,encré dans le pouvoir, luttant à la fois contre le Clan Boutef, et contre la volonté du peuple, seulement voilà les deux clans sont faibles,

Boutef ne peut donner accès au pouvoir à son frère, car la sécurité militaire et le peuple l'empêcheront !(Et même l'idée de le faire est inconcevable dans un pays muant comme l'Algérie)

Et la sécurité militaire est incapable de se faire une légitimité quoi que disposant d'un pouvoir ,l'affaire "SONATRACH" en témoigne (Groupe pourri depuis la nuit du temps et ce n'est que l'an dernier que l'on s'est mis à en dénicher la corruption!)[Menace directe de la part de Boutef vis à vis du Général Toufik !] ,autrement dit,le discours mené entre ces deux satrapes semblait être de ce genre :

Citation :
-Le Général Toufik: Hey ,Boutef ! Fais attention où tu mets les pieds...

-Et Boutef rétorque :Je mets mes pieds là où je veux ,vieux connard...Et c'est souvent dans ta gueule !"
biggrin


Le peuple depuis l'année passée expérimente un avant goût d'une liberté d'expression avec l'histoire de la qualification de l'équipe de football au mondial , il s'essayait dans ces sorties plus au moins anodines , la montée des prix était la goutte qui déborda le vase ,les choses s'accumulent, et le peuple veut en faire part,


IL EST AMUSANT DE VOIR COMMENT LE GOUVERNEMENT A REAGI !

TAHYA ELZAZAIR ![/b]
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur http://www.facebook.com/profile.php?id=100000450560350&a
Scolastique

avatar

Messages : 253
Localisation : Στοα Ποικιλέ !
Classe : Etudiant(e) en Médecine
Inscrit le : 30/12/2009

MessageSujet: Re: multiplication des manifestations contre la pauvreté   Sam 8 Jan 2011 - 16:42





Dans ce climat barbare,
Où le destin me range !
Me rendant mon pays,
Comme un pays étrange !


La police avait commis l'impair de tuer deux manifestants hier, un à la capitale ,l'autre à la Wilaya de M'sila (Centre !) ,c'est la coutume ,le sang du citoyen algérien coule comme de l'encre ,c'est un sang noir, d'ailleurs en Algérie on se protège contre son propre peuple, le peuple donc est cette bête noire dont on se protège !Le peuple est l'ennemi publique de la sûreté de leur sainte « République » !
Il ne faut pas nourrir le peuple ,il ne faut pas le laisser travailler ni réfléchir ,il faut juste le mépriser ,d’où vient le culte du mépris du corps mais surtout de l’âme algérienne !

Qui ne se rappelle pas de la blague prononcée par l’ex- Général Khaled Nezzar (C’en était une de mauvaise !), le très distingué général ,ayant été interrogé sur les morts des émeutes de 1988 , lui, qui avait le toupet de dire que… « Il y’avait ( malencontreusement !) des morts car la police tirait sur les genoux des manifestant, et ce faisant ,le noyau d’acier des balles se nichait au sol tandis que l’enveloppe touchait les victimes ! » (J’ai pris cet aveu pour une blague,mais le fameux général arborait la mine sérieuse !)

Quant aux détenteurs du pouvoir, eux ,ils sont des visages messianiques ,les représentants de Dieu sur cette terre ,qui s’absorbent dans une sorte d’onction vis-à-vis de cette même terre ,tentant de la libérer de son mal,de son diable, autrement dit, de son PEUPLE !

Il y'a à mon humble avis une lutte de faibles pour le trône !
D'un côté Boutef et son Clan ,et de l'autre côté le cabinet noir (Sécurité Militaire), les deux sont affaiblis ,par le temps surtout, le peuple en subit les conséquences ,mais après ce long calvaire ,et quelque soit l'issue , il n'y'aura qu'un seul vainqueur auréolé ,et c'est le PEUPLE ,le temps des satrapes est révolu ,

Scolastiquement .
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur http://www.facebook.com/profile.php?id=100000450560350&a
rosalio

avatar

Messages : 527
Localisation : univirta
Classe : Chirurgien Dentiste Généraliste
Inscrit le : 25/06/2009

MessageSujet: Re: multiplication des manifestations contre la pauvreté   Mer 12 Jan 2011 - 20:47

salut Scolastique ,j'ai lu ce que vous avez écrit ......votre français est tres raffiné ....mais vous faites du boulitique wink eek
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Scolastique

avatar

Messages : 253
Localisation : Στοα Ποικιλέ !
Classe : Etudiant(e) en Médecine
Inscrit le : 30/12/2009

MessageSujet: Re: multiplication des manifestations contre la pauvreté   Ven 14 Jan 2011 - 20:31

rosalio a écrit:
salut Scolastique ,j'ai lu ce que vous avez écrit ......votre français est tres raffiné ....mais vous faites du boulitique wink eek


"L'homme est naturellement un animal politique."

Aristote, Politique,I, 1, 9 (traduction Thurot).

Cher Rosalio ,

Cela reste un exercice émouvant pour moi que de répondre à tant d'estime de la part de personnes si éloignées….
Si vous vous présentez à moi de la sorte, c'est que votre récit vaut la peine d'être chanté....Je me ferais le poète aux mille mots pour parvenir à en faire l'éloge, mais... Combien peu les mots suffisent !

Certes je suis moi-même admiratif de la politique et des grands de ce monde,la gloire, cher Rosalio, ne s'illustre que par des faits...La sagesse étant ma quête, reste encore hors de ma portée ,combien même je m'évertue à l'acquérir, combien même elle m'échappe....L’injustice rend fou et la folie tue!

Quant à cette politique , étymologie grecque ,du mot POLITIKOS «ΠΟΛΙΤΙΚΟΣ » ,de POLIS « ΠΟΛΙΣ » ou cité, je crains fort qu’elle me soit inhérente, oui , après tout, ne suis-je point un citoyen de la République !Je le suis sans aucun doute, et en vertu de cette même citoyenneté, j’oscille interminablement entre les deux bouts de la gamme allant de l’obéissance à la résistance, car réflexion faite, l’obéissance apporte de l’ordre , et la résistance apporte de la liberté !


POLITICUS IN ESSE…

Soyons en paix.

Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur http://www.facebook.com/profile.php?id=100000450560350&a
Contenu sponsorisé




MessageSujet: Re: multiplication des manifestations contre la pauvreté   

Revenir en haut Aller en bas
 
multiplication des manifestations contre la pauvreté
Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Revenir en haut 
Page 1 sur 1
 Sujets similaires
-
» Manifestations contre la venue du pape à Jérusalem
» La lutte contre la pauvreté.....
» Professions de santé : Manifestations contre le centre universitaire portugais Fernando Pessoa (ouvert à Toulon et Béziers)
» Vénézuéla : Vives protestations et manifestations contre la réforme de l'éducation.
» Manifestations contre le massacre des chiens en Roumanie, 17 mai

Permission de ce forum:Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum
Caradent.net :: Forum Général :: Actualité-
Sauter vers: