Forum des étudiants en médecine dentaire
 
AccueilPortailFAQRechercherMembresGroupesS'enregistrerConnexion

Partagez | 
 

 En quête d'un sourire "ultra blanc": limites et précautions

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Aller en bas 
AuteurMessage
rosalio

avatar

Messages : 527
Localisation : univirta
Classe : Chirurgien Dentiste Généraliste
Inscrit le : 25/06/2009

MessageSujet: En quête d'un sourire "ultra blanc": limites et précautions    Mar 7 Déc 2010 - 13:07

[Vous devez être inscrit et connecté pour voir ce lien]

PARIS AFP 27 novembre 2010 - La bouche n'échappe pas au culte de l'apparence, avec en particulier un engouement pour les dents bien blanches, parfois déraisonnable, témoignent des chirurgiens-dentistes à l'occasion du congrès de l'Association dentaire française (ADF).
Jeunes et moins jeunes, hommes et femmes, le blanchiment fait l'objet d'"une demande de plus en plus importante, au moins d'informations, par les patients", indique Eric Bonnet, dentiste à Lyon.

"Le sourire, les dents blanches sont importants dans la vie professionnelle et privée", reconnaît le secrétaire général de l'ADF Patrick Hescot.

L'accès au sourire éclatant semble se démocratiser - des "comptoirs à sourire" ont ouvert à Paris -, mais pour autant les dentistes mettent en garde contre les désillusions. Ils préfèrent d'ailleurs parler d'"éclaircissement" plutôt que de blanchiment.
La couleur de la dent n'est pas donnée par l'émail, la couche superficielle, mais par l'intérieur de la dent. Et quand on a la malchance d'avoir génétiquement des dents jaunes, il n'y a pas de miracle à attendre.

"La chose la plus difficile dans un traitement d'éclaircissement, c'est de poser l'indication, c'est à dire +ça va marcher ou ça ne va pas marcher+", explique le Dr Bonnet.

Quant aux contre-indications, la première concerne les personnes qui ont déjà des dents blanches, mais "qui veulent du plus blanc que blanc". Ce qui n'est pas possible. "C'est quand même presque deux consultations sur trois", souligne le chirurgien-dentiste.

Le traitement est contre-indiqué sur des dents usées ou sensibles. Il faut aussi savoir qu'il n'éclaircit que les dents naturelles, et pas les couronnes, d'où un risque de résultat disgracieux si elles sont visibles.

L'éclaircissement ne peut se faire que "dans une bouche propre", précise le Dr Bonnet: caries traitées, dents détartrées...

"Le seul produit qui éclaircisse les dents est le péroxyde d'hydrogène, autrement dit l'eau oxygénée", affirme le Dr Bonnet. Il est utilisé sous forme de gel appliqué sur les dents selon un temps plus ou moins long en fonction de la concentration du produit.

Le produit diffuse à travers l'émail et décolore l'intérieur de la dent, la rendant "plus claire et plus lumineuse". Il faut compter 8 à 10 jours de traitement lorsqu'il associe application chez le dentiste et port d'une gouttière à la maison.

Le principal effet secondaire est une augmentation de la sensibilité des dents pendant la durée du traitement.

Quant au prix, il se situe généralement autour de 500 à 700 euros, indique le Dr Bonnet. Un traitement d'entretien est conseillé tous les 2 à 3 ans.

Le Dr Bonnet est plus que sceptique sur les résultats à attendre des produits "achetés en grande surface ou en pharmacie". "Leur concentration est tellement faible que le niveau d'efficacité est peu différent de zéro", estime-t-il.

Les dentifrices blanchissants ? "Ca n'existe pas", répond le Dr Bonnet. "Simplement, ça permet d'éliminer des tâches de café ou de thé par une action mécanique", ajoute-t-il.

Vis-à-vis des "comptoirs à sourire", qui promettent sur leur site "un blanchiment efficace" grâce à un procédé combinant l'application "du gel MSO" et l'exposition à une "lampe led électroluminescente", c'est la méfiance qui prévaut. "On n'arrive pas à savoir la composition du produit", indique le chirurgien-dentiste.

La mauvaise nouvelle, c'est que les dents foncent en vieillissant.

Pour limiter les dégâts, le dentiste conseille "un bon brossage", et au minimum un rinçage de la bouche après la consommation d'aliments ou de boissons fortement colorantes.



Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
 
En quête d'un sourire "ultra blanc": limites et précautions
Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Revenir en haut 
Page 1 sur 1
 Sujets similaires
-
» Pique-nique vers Besançon Association A CHACUN SON SOURIRE
» Les limites orientales de l'europe
» Notre forum associé à "Mon enfant et son sourire"
» Le destin tragique de soeur sourire
» le sourire...

Permission de ce forum:Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum
Caradent.net :: Forum de la Médecine Dentaire :: La médecine dentaire en générale-
Sauter vers: