Forum des étudiants en médecine dentaire
 
AccueilPortailFAQRechercherMembresGroupesS'enregistrerConnexion

Partagez | 
 

 help ...please! (récession gingivale)

Aller en bas 
AuteurMessage
elektra

avatar

Messages : 77
Localisation : ici et labas
Classe : Chirurgien Dentiste Généraliste
Inscrit le : 22/09/2009

MessageSujet: help ...please! (récession gingivale)   Mar 30 Nov 2010 - 19:46

s.v.p : quand on a des racines legerement mises a nu (2 a 3mm environ au niveau d'un bloc uniquement) et qu'on a pas de parodontite ...on parle d'abaissement parodontal ou de récession parodontal ; le terme ma échapé (trou de mémoire lol)
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
prothèse

avatar

Messages : 89
Localisation : Alger
Classe : 5ème année, Médecine Dentaire
Inscrit le : 04/12/2009

MessageSujet: Re: help ...please! (récession gingivale)   Mar 30 Nov 2010 - 19:58

normalement on dit c'est une récession; elle peut être du a un brossage traumatique
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
elektra

avatar

Messages : 77
Localisation : ici et labas
Classe : Chirurgien Dentiste Généraliste
Inscrit le : 22/09/2009

MessageSujet: Re: help ...please! (récession gingivale)   Mar 30 Nov 2010 - 20:01

merci de m'avoir répondu c tr gentil le probleme c qu'on ma expliqué et on ma donné un terme préci mais jarrive pas a m'en souvenir punaiiiiiise
merci encore
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
prothèse

avatar

Messages : 89
Localisation : Alger
Classe : 5ème année, Médecine Dentaire
Inscrit le : 04/12/2009

MessageSujet: Re: help ...please! (récession gingivale)   Mar 30 Nov 2010 - 20:03

y a pas de quoi elektra
bon couraaaage
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
elektra

avatar

Messages : 77
Localisation : ici et labas
Classe : Chirurgien Dentiste Généraliste
Inscrit le : 22/09/2009

MessageSujet: Re: help ...please! (récession gingivale)   Mar 30 Nov 2010 - 20:08

merciii merciii a toi aussiiiiiii
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
metalso
Résident(e)
Résident(e)
avatar

Messages : 17
Localisation : Neverland
Classe : Résident(e) en Parodontologie
Inscrit le : 17/07/2009

MessageSujet: Re: help ...please! (récession gingivale)   Sam 19 Fév 2011 - 15:46

peut etre que tu pense a une retraction gingivale ?
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Invité
Invité



MessageSujet: Re: help ...please! (récession gingivale)   Sam 19 Fév 2011 - 16:12

ou peut être au terme plus familier: déchaussement?
Revenir en haut Aller en bas
Scolastique

avatar

Messages : 253
Localisation : Στοα Ποικιλέ !
Classe : Etudiant(e) en Médecine
Inscrit le : 30/12/2009

MessageSujet: Re: help ...please! (récession gingivale)   Sam 19 Fév 2011 - 16:38

Excusez, chers caradentiens, mon entrée en la matière, tel un rot! BOUAAAHHH (Pardon!), je ne suis pas médecin dentiste, Mais heu... Est-ce en rapport avec cela?

[Vous devez être inscrit et connecté pour voir ce lien]


Bon, à moins que vous ne vouliez parler de la récession inter-galactiques, dans ce cas là, je parlerais plus exhaustivement!

biggrin


Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur https://www.facebook.com/profile.php?id=100000450560350&a
Salam

avatar

Messages : 131
Localisation : Algérie
Classe : 5ème année, Médecine Dentaire
Inscrit le : 25/06/2009

MessageSujet: Re: help ...please! (récession gingivale)   Sam 19 Fév 2011 - 19:26

Oui c'est en rapport avec ça Scolastique, mais je sais pas ce que cherche exactement notre amie elektra. Et la recession inter-galactique on aimerait bien en entendre parler aussi!
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Scolastique

avatar

Messages : 253
Localisation : Στοα Ποικιλέ !
Classe : Etudiant(e) en Médecine
Inscrit le : 30/12/2009

MessageSujet: Re: help ...please! (récession gingivale)   Dim 20 Fév 2011 - 23:12


Suite à la demande de notre chère collègue Salam, et désire de ma part de bien vouloir entamer la petite dissertation quant au sujet de la Récession Intergalactique, et à laquelle je faisais, tout à l’heure, allusion. J’ai jugé beau de vous faire une petite digression transdisciplinaire, en tentant de vous transmettre le peu que je connais sur ce mot « Récession », et encore sur ce que, ce mot même peut bien signifier, ainsi que ses implications, dans des sciences différentes de celle que nous nous efforçons à maîtriser, mais certainement pas moins nécessaires à l’amendement de toute réflexion universitaire qui se veut mûre, riche et digne de ce nom, car, à y voir de près, l’universitaire n'est ni plus ni moins qu’un homme, ou femme bien évidement, qui tentant du mieux qu’ il peut, embrasse sous une entreprise plus au moins spécialisée l'ensemble de ce qui existe. Universus. Univers, et université.


Bien sûr je vais empiéter sur l’Astrophysique, sur la Métaphysique et bien d’autres disciplines, et loin de moi l’idée de vous embrouiller avec mes augmentations éristiques, je vais tenter d’être simple clair, précis et concis.


Dans L’Antiquité Grecque le philosophe Parménide, l’un des chefs de l’école éliatique formula, dans son poème SUR LA NATURE (1), sa fameuse thèse ontologique selon laquelle: L’être est un, continu et éternel. Cette thèse bien que d’allure simpliste avait un retentissement non négligeable sur les autres écoles de l’Antiquité, lesquelles partageaient cette vision de l’univers, et lesquelles militaient contre, mais ce n’est pas le propos dans ce sujet, de les détailler, j'aurais certainement d'autres occasions de le faire, j’aimerais néanmoins attirer l’attention sur le fait que le Grand Aristote malgré toute la rigueur et la richesse de sa pensée, n’avait peut être pas été si loin de ce panthéisme affiché, ni lui ni même ses successeurs dans la pensée Musulmane tels que Avicenne, Ibnû Arabî, ou même Averroès, ou dans la pensée occidentale avec les scolastiques de Saint Thomas jusqu’ à Spinoza,bref.

Parménide Aristote Spinoza Averroès

Pour ces penseurs- là, ou du moins pour la plus part d'entre eux, [ Avec quelques variations et sans tenir compte de l'hiatus Onto- logique.], l’être, et par conséquent, l’existence est unique, infinie et éternelle, c'est-à-dire que l’univers et tout ce qu’ y existe n’est qu’ unique et seule chose, laquelle chose est éternelle, sans commencement ni fin, en d’autres termes, l’ Univers s'identifie en Dieu, et Dieu s'identifie en l' Univers, sur ces termes Spinoza s’exprime en disant «Deus Sive Natura »(2), Dieu c'est-à-dire la nature, si l’on traduit.

L’erreur de ces grands penseurs consistait en leur propre conception de l’Univers, ainsi un Univers qui n’a ni fin ni commencement ne peut être que la cause de soi- même, un Ens Causa Sui!

L’Astronomie fût depuis la nuit des temps sujette plus que toute autre science, d’abus de croyances populaires infondées, de légende, et de censures ecclésiastiques, ce qui la rendait entre autres vulnérable voire même interdite à certaines époques et à certains lieux, mais cela n’empêche qu’elle a connu de très grands sauts et de très grandes révolutions au même titre que les révolutions politiques. Je vais me faire le plaisir de vous présenter brièvement quelques découvertes subversives qu’avait connu cette science au cours de son Histoire, et ce, en pointant le doigt succinctement sur les moments décisifs de son évolution...




Esquisse Histeriographique sur les différentes Théories Cosmiques :


Aristote, dont la science naturelle avait dominé la pensée musulmane et corollairement, la pensée occidentale, par le biais des commentateurs arabes et juifs, et dont le plus important fut Averroès (Alias Ibnû Rouchd), estimait que l'homme pourrait atteindre un jour, les réalités dernières en raisonnant à partir des principes du sens commun, (fut-ce sans doute le fruit de sa conception syllogistique de la science, merveille de précision et de subtilité. Seulement, parmi les différents types de syllogismes, il y'en a qu'un qui fournisse une démonstration purement scientifique). C'est, par exemple une donnée du sens commun, que chaque chose dans l'Univers a sa place, les objets tombes vers le sol, et la vapeur s'élève vers le ciel, parce que telles sont leurs places respectives,

Il annexa dans sa conception, la cosmologie, et le mouvement des astres à Dieu, en leur accordant le caractère de divinité, donc d'immuabilité et de nécessité(3). L'univers selon lui avait la forme sphérique, et au sein duquel des entités cristallines ( Astres!) gravitent à vitesse fixe et selon des trajectoires régulièrement circulaires et inchangées. La terre selon lui correspondait au centre du monde, et elle était immobile.
L'ambition de la science Aristotélicienne était d'expliquer le Pour Quoi des choses, La science moderne est née lorsque Galilée a commencer à s'intéresser au Comment des choses.



Au deuxième siècle de notre ère, Claudus Ptolémée d'Alexandrie, substitua les cycles qui décrivent les trajectoires des Astres par des épicycles tout en gardant le géocentrisme Aristotélicien.



Vers le huitième siècle de notre ère, le savant musulman Al-khawarezmi, publia des calculs plus précises sur le mouvement des astres,


Et aux environs de 1050 le poète et mathématicien musulman Omar Khayyam , mesura d'une manière précise la durée de l'année.


En 1543, Nicolas Copernic publie "De revolutionibus orbium coelestium", des révolutions des sphères célestes, cette oeuvre fut véritablement une révolution scientifique, qui lui a prévalu, lui et ses disciples la fervente adversité des milieux ecclésiastiques, Bruno Giordano l'un de ses successeurs fut condamné d'être brûlé vif suite à cette doctrine jugée blasphématoire et tout à fait en contraste avec le texte Biblique(4). L'Héliocentrisme Copernicien suggère que le Soleil se trouve au centre de l'Univers et pas la Terre, ainsi le Soleil est l'astre autour duquel tournent les planètes.

CopernicGiordano




Dès 1609 Johannes Kepler commence à publier ses travaux sur le mouvement des planètes, dont les plus importants énoncés étaient les suivants:

-Les trajectoires des planètes sont elliptiques,
-La loi des aires: Le rayon vecteur reliant le soleil à la planète, balaye la même aire en des laps de temps égaux.
-La planète en son mouvement accélère en périhélie, et ralentit en aphélie.


Dès 1610, Galilée fera de nombreuses découvertes comme les reliefs et les cratères de la Lune, les satellites de Jupiter ou la multitude d'étoiles de la Voie Lactée. Galilée travaillera par la suite sur la comparaison entre le Géocentrisme et l'Héliocentrisme.



Ensuite, Newton construisit le premier Télescope, et publia sa théorie de la gravitation universelle dans "Philosophiae Naturalis Principia Mathematica", ou " Les Principes Mathématiques De La Philosophie Naturelle". La vision de Newton quant au phénomène de la Gravitation était une vision mécaniste. Il dit dans son oeuvre sus citée :[La force centripète est celle qui fait tendre les corps vers quelques points, comme vers le centre(.....) La gravité qui fait tendre les corps vers le centre de la terre, la force magnétique(.....) sont des forces de ce genre.](5)
Newton



Cependant, cette force mystérieuse et la vision d'un Univers Mécanique avaient été incapables d'expliquer les trois questions pendantes jusqu'au début du vingtième siècle, les questions concernaient l'avance du Périhélie de Mercure, le rayonnement d'un corps noir, et l'effet photo électrique,


Einstein, avança d'un seul pas, incommensurablement, la réflexion scientifique et philosophique, lorsqu'il exposa sa théorie de la relativité restreinte d'abord et la relativité générale ensuite.

EinstienLa Déformation Gravitationnelle

Un nouveau concept fait face dans la scène scientifique, on ne parle plus de FORCE GRAVITATIONNELLE, mais plutôt d'une déformation géométrique au niveau du continuum Espace- temps, oui, le temps avec Einstein perd de ce métal dont la philosophie Aristotélicienne l'affublait, il n'est plus divinisé comme chez les Grecs, ce n'est pas un Cronos, mais il fait avec l'espace les composants d'un Continuum, à ce propos le mathématicien Allemand, Hermann Minkowski disait: "L'espace et le temps conçus séparément, sont devenus des ombres vaines, et seule une combinaison des deux exprime une réalité".


Tout est donc relatif, expression d'Einstein qu'il ne faut surtout pas prendre au sens vulgaire, surtout pas dans le sens de l'approximation mais comme l'expliquait bien le philosophe Jean Starobinsky "Le relativisme ne dit pas que rien n'est absolu mais que tout est en relation" (cf). Relativisme, relation, et non pas relativisme d'approximation, bref, ce n'est pas le lieu de discuter la relativité, cela coulera à lui seul, toutes les encres de la Scolasticat! Donc j'arrête là, de peur de ne plus pouvoir me taire!






L’Abbé Lemaître Et La Récession Galactique :





Au moment où Einstein développait sa cosmologie, il ignorait cependant un étrange phénomène astrologique, qui fut seulement interprété quelques années plus tard. Il avait supposé que l’univers était éternel, immuable et infini, et avait chanté l'air de Spinoza sur tout les toits, mais d’autres astronomes commençaient à remarquer des signes de mouvements systématiques parmi les galaxies les plus lointaines, elles s’éloignaient, semble-t- il, du système solaire, et les unes des autres, d'un mouvement tout à fait différent de l'indolent mouvement gravitationnel.

LemaîtreHubble

Ce phénomène extraordinaire compliqua énormément la cosmologie, l'analyse spectrométrique indiqua que cette Récession est d'une vitesse qui dépasse l'imagination, Cette vitesse comme la décrit la Loi de Hubble, est doublement proportionnelle, à la distance qui sépare ces galaxies de la nôtre, exception faite de quelques unes. Des vitesses de Récession qui vont de 160 kilomètres à la seconde jusqu'à 40 000 kilomètres à la seconde.

La Galaxie NGC 1365.

L'hypothèse du Physicien L'Abbé Georges Lemaître fut retentissante, ces galaxies étaient, dans un ancien âge cosmique, toutes réunies sous la forme d'une masse rudimentaire et en fusion, et étant donné que la géométrie de l'Univers est déterminée par son contenu de matière, l'Univers dans sa phase pré- galactique, a dû être une sorte de vase inconfortable, courbé sur lui-même d'une densité inconcevable. L'Univers n'est pas éternel, il connait un temps zéro, il n'est pas infini non plus, et du coup l’éternité retrouvée par Rimbaud(6), semble être démentie par un autre Scolastique, en la personne de L’abbé Lemaître !



A suivre.





Bibliographie:


(1): Voir, -Parménide, De la nature, fg. 5 Diels (traduction J. Zafiropulo).

- Jean Bollack, Parménide, de l'étant au monde .Edition Verdier/poche, 2006


(2): Baruch de Spinoza, L'éthique, Livre I, (Traduction Sasset).

(3): Aristote, Métaphysique, 7, 1072 b 12.

(4) : Selon le récit biblique, le Soleil tourne autour de la terre, voir la Bible, Livre de Josué,10, 12-13.(Traduction Louis Segond ).

(5): Isaac Newton, Les Principes Mathématiques De La Philosophie Naturelle; Tome I; Chapitre: Définitions V, Editions Jacques Gabay, 1990.

- Cosmology The Origin and Evolution of Cosmic Structure, Second Edition, Peter Coles Francesco Lucchin.


- PHILIP'S ASTRONOMY ENCYCLOPEDIA, FOREWORD BY LEIF J. ROBINSON, Editor Emeritus, Sky & Telescope magazine


(7): Je fais allusion au poème d'Arthur Rimbaud, L'éternité, cité In Derniers Vers.





(Texte Du Scolastique).


Dernière édition par Scolastique le Lun 21 Fév 2011 - 2:22, édité 5 fois
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur https://www.facebook.com/profile.php?id=100000450560350&a
Scolastique

avatar

Messages : 253
Localisation : Στοα Ποικιλέ !
Classe : Etudiant(e) en Médecine
Inscrit le : 30/12/2009

MessageSujet: Re: help ...please! (récession gingivale)   Dim 20 Fév 2011 - 23:19

Et je m'excuse devant m'siou l'administrateur d'être sorti du sujet! biggrin


Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur https://www.facebook.com/profile.php?id=100000450560350&a
Invité
Invité



MessageSujet: Re: help ...please! (récession gingivale)   Lun 21 Fév 2011 - 20:43

merci scolastique pour ce sujet très intéressant, ça me rappelle (en plus détaillé, évidemment!) les bouquins que je lisais petite, à l'époque où je voulais devenir astronaute...
Revenir en haut Aller en bas
Salam

avatar

Messages : 131
Localisation : Algérie
Classe : 5ème année, Médecine Dentaire
Inscrit le : 25/06/2009

MessageSujet: Re: help ...please! (récession gingivale)   Mer 23 Fév 2011 - 2:36

Merci Scolastique! c'est donc l'expansion de l'univers qu'on appelle récession, ça me semble assez bizzare car j'ai toujours pensé que le mot récession allait plutôt dans le sens contraire, qu'il voulait plutôt signifier une diminution comme lorsqu'on dit "récession économique".
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
elektra

avatar

Messages : 77
Localisation : ici et labas
Classe : Chirurgien Dentiste Généraliste
Inscrit le : 22/09/2009

MessageSujet: Re: help ...please! (récession gingivale)   Jeu 24 Fév 2011 - 21:31

merci bcp mes ami(e)s good ça me touche bcp que vous m'aillez répondu je crois que c'est effectivement déchaussement malgré que j'ai en tête le mot approfondissement lol , merci encoooooore bon courage merci
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Scolastique

avatar

Messages : 253
Localisation : Στοα Ποικιλέ !
Classe : Etudiant(e) en Médecine
Inscrit le : 30/12/2009

MessageSujet: Re: help ...please! (récession gingivale)   Ven 25 Fév 2011 - 0:39

erynia a écrit:
merci scolastique pour ce sujet très intéressant, ça me rappelle (en plus détaillé, évidemment!) les bouquins que je lisais petite, à l'époque où je voulais devenir astronaute...

Ton enfance te manque-t-elle tant, collègue ?
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur https://www.facebook.com/profile.php?id=100000450560350&a
Scolastique

avatar

Messages : 253
Localisation : Στοα Ποικιλέ !
Classe : Etudiant(e) en Médecine
Inscrit le : 30/12/2009

MessageSujet: Re: help ...please! (récession gingivale)   Ven 25 Fév 2011 - 0:52

Salam a écrit:
Merci Scolastique! c'est donc l'expansion de l'univers qu'on appelle récession, ça me semble assez bizzare car j'ai toujours pensé que le mot récession allait plutôt dans le sens contraire, qu'il voulait plutôt signifier une diminution comme lorsqu'on dit "récession économique".

Certainement, la récession galactique est l'expansion même.

Quant à la récession économique, ce n'est pas forcément la chute subite de l'activité économique, mais plutôt une sorte d'inflexion enregistrée au cours de son bon développement,

Exemple:

-Je vends pour 1000 EU mes marchandises, et je dégringole à 800 EU, mais je vends quand même, et j'y gagne, c'en est une récession.

-Je vends pour 1000 EU mes marchandises, je chute à 50 EU, je vends sans même y gagner une obole! C'en est une crise économique. biggrin


Dernière édition par Scolastique le Ven 25 Fév 2011 - 1:28, édité 1 fois
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur https://www.facebook.com/profile.php?id=100000450560350&a
Scolastique

avatar

Messages : 253
Localisation : Στοα Ποικιλέ !
Classe : Etudiant(e) en Médecine
Inscrit le : 30/12/2009

MessageSujet: Re: help ...please! (récession gingivale)   Ven 25 Fév 2011 - 1:06

elektra a écrit:
merci bcp mes ami(e)s good ça me touche bcp que vous m'aillez répondu je crois que c'est effectivement déchaussement malgré que j'ai en tête le mot approfondissement lol , merci encoooooore bon courage merci

Déchaussement, récession, cliniquement parlant, sont donc unique et même chose? Ou bien la première touchant la gencive, et la deuxième éloignant les dents les unes des autres, autrement dit l'une conduit à l'autre ?
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur https://www.facebook.com/profile.php?id=100000450560350&a
Invité
Invité



MessageSujet: Re: help ...please! (récession gingivale)   Ven 25 Fév 2011 - 1:40

Scolastique a écrit:
erynia a écrit:
merci scolastique pour ce sujet très intéressant, ça me rappelle (en plus détaillé, évidemment!) les bouquins que je lisais petite, à l'époque où je voulais devenir astronaute...

Ton enfance te manque-t-elle tant, collègue ?

tu ne peux imaginer à quel point!
Revenir en haut Aller en bas
Scolastique

avatar

Messages : 253
Localisation : Στοα Ποικιλέ !
Classe : Etudiant(e) en Médecine
Inscrit le : 30/12/2009

MessageSujet: Re: help ...please! (récession gingivale)   Sam 26 Fév 2011 - 0:39

erynia a écrit:


tu ne peux imaginer à quel point!


Moi aussi, mon enfance, c'est à dire ma famille me manque tant.


Quelquefois je tombe..
Notamment en me souvenant!
En deçà de leurs tombes...
De l’amour de mes cent ans.




Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur https://www.facebook.com/profile.php?id=100000450560350&a
Contenu sponsorisé




MessageSujet: Re: help ...please! (récession gingivale)   

Revenir en haut Aller en bas
 
help ...please! (récession gingivale)
Revenir en haut 
Page 1 sur 1
 Sujets similaires
-
» cession du renouveau charismatique à Beauraing du 27-07-2011
» Cession de fond de commerce
» cession véhicule collège
» cession bien meuble
» cession de marché

Permission de ce forum:Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum
Caradent.net :: Forum de la Médecine Dentaire :: Parodontologie-
Sauter vers: