Forum des étudiants en médecine dentaire
 
AccueilPortailFAQRechercherMembresGroupesS'enregistrerConnexion

Partagez | 
 

 miex demander INR pour les malades sous-anticoagulants que demander TP

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Aller en bas 
AuteurMessage
rosalio

avatar

Messages : 527
Localisation : univirta
Classe : Chirurgien Dentiste Généraliste
Inscrit le : 25/06/2009

MessageSujet: miex demander INR pour les malades sous-anticoagulants que demander TP   Mar 4 Mai 2010 - 23:34

Définition

L'INR est le rapport normalisé international tenant comme de la sensibilité des réactifs au cours du temps de prothrombine (appelé également Temps de Quick qui est le temps de coagulation du plasma sanguin en présence d'un extrait du tissu provenant de l'individu humain, animal ou artificielle : la thromboplOn note quelquefois des variations, d'un laboratoire l'autre, relativement importantes de la mesure du temps de Quick en fonction des réactifs utilisés. C'est la raison pour laquelle il est conseillé de corriger ce résultat en fonction du réactif employé. C'est ceci qu'exprime l'index INR.Quand le temps de prothrombine est allongé ceci indique une coagulation modifiée sans doute d'origine pathologique ou survenant après un traitement par héparine ou antivitamine K entre autres.

La surveillance d'un traitement anticoagulant par antivitamine K se fait grâce au temps de prothrombine et plus spécifiquement à l'INR qui est le résultat tenant compte de la sensibilité des réactifs.

Voir aussi :
Sintron.
Liste des aliments contenant de la Vitamine K.
Antidote.astine (voir thrombine).

La quantité d'anticoagulant qui doit être absorbée par le patient est adaptée en fonction des résultats des analyses de sang et plus précisément de l'INR. Quand celui-ci est trop bas ceci est la traduction que l'anticoagulant, plus précisément l'antivitamine K possède une action insuffisante et le patient risque l'apparition d'un caillot sanguin.
A contrario quand l'INR est trop élevé ceci est la traduction de surdosage et donc le patient risque la survenue d'une hémorragie. Le plus souvent, pour que l'ont-ils vitamine K soit efficace, l'INR doit être compris entre le chiffre de 3.
Il est conseillé de toujours pratiquer des analyses de l'INR dans le même laboratoire de façon à procéder à une comparaison des résultats plus efficacement.
Quand l'INR dépasse 5 le patient doit consulter rapidement.

Commentaires

La dose d'anticoagulant oral antivitamine K doit être adaptée par le corps médical en fonction des résultats des analyses de sang et plus précisément de l'INR. Il s'agit d'une analyse permettant de connaître la fluidité du sang. Il est nécessaire de tenir compte de l'action retardée du produit. En effet les résultats de cette analyse de sang c'est-à-dire les variations n'apparaissent que plusieurs jours après les modifications du traitement. Quand le médicament substitue un anticoagulant de forme injectable (héparine) celui-ci doit être poursuivi jusqu'à ce que le l'INR se situe dans la fourchette désirée par le médecin.
Quand le patient oublie de prendre le médicament celui-ci peut être pris à condition que le retard ne dépasse pas huit heures. Passé ce délai il ne faut pas prendre la dose oubliée et continuer, le lendemain, à prendre la dose prescrite. Ne jamais doublé la dose.
En voyage il est nécessaire de se munir soit d'une réserve de médicament soit d'une ordonnance de façon à pouvoir en acheter dans n'importe quelle pharmacie.

Le port d'une carte indiquant la prise d'anticoagulants est nécessaire.
Les activités violentes susceptibles d'entraîner l'apparition de blessures ou d'autres traumatismes cutanés pouvant entraîner un saignement sont déconseillées pendant toute la durée du traitement.
En cas de survenue de saignements il suffit de comprimer la plaie pendant quelques minutes pour arrêter le saignement. Quand le saignement se poursuit il est nécessaire de consulter rapidement.
La pratique de la mésothérapie n'est pas contre-indiquée durant le traitement par les antivitamines K. Celle-ci occasionne l'apparition de bleu plus intense qu'habituellement mais sans danger.
Le suivi du traitement est facilité par l'utilisation d'un carnet indiquant les doses qui sont prises et les résultats des analyses successives de sang (INR).

En cas de survenue de saignements (selles rouges, tache sur la peau, bleus persistant trop longtemps, saignements de nez, saignements des gencives etc.), il est nécessaire de demander une consultation médicale voire une consultation en urgence.
Les injections intraveineuses et sous-cutanées sont possibles. Il en est de même pour les prises de sang.
La prise de certains médicaments concomitamment (en même temps) avec les antivitamines K. est contre-indiquée. C'est la raison pour laquelle il est nécessaire de demander l'invité d'un médecin ou un pharmacien.

Un individu normal c'est-à-dire ne présentant pas de troubles de la coagulation (isocoagulabilité) présente un INR égal à 1.

Plus l'anticoagulation est intense plus l'INR est élevé.

Pour un traitement anticoagulant préventif efficace contre une éventuelle survenue de thrombus (caillot sanguin), de phlébite et d' embolie pulmonaire, l'INR doit être maintenu entre 2 et 3.
Ceci est également vrai en présence d'une fibrillation auriculaire (contractions des oreillettes cardiaques dont l'efficacité est nulle).

L'INR est maintenu entre 3,5 et 4,5 pour prévenir certains accidents thromboemboliques particulièrement après intervention chirurgicale (valves cardiaques mécaniques entre autres).


LA SOURCE:vulgaris-médical
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
 
miex demander INR pour les malades sous-anticoagulants que demander TP
Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Revenir en haut 
Page 1 sur 1
 Sujets similaires
-
» Neuvaine pour les malades
» Le medecin vient pour les malades
» Neuvaine pour les malades à la suite de Sainte Thérèse de Lisieux
» Prière pour les malades
» Prière pour les malades

Permission de ce forum:Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum
Caradent.net :: Forum de la Médecine Dentaire :: Pathologie et Chirurgie buccale-
Sauter vers: