Forum des étudiants en médecine dentaire
 
AccueilPortailFAQRechercherMembresGroupesS'enregistrerConnexion

Partagez | 
 

 EXAMEN ÉCRIT PUBLIQUE

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Aller en bas 
AuteurMessage
rosalio

avatar

Messages : 527
Localisation : univirta
Classe : Chirurgien Dentiste Généraliste
Inscrit le : 25/06/2009

MessageSujet: EXAMEN ÉCRIT PUBLIQUE   Jeu 7 Jan 2010 - 14:27

  1. EXAMEN ÉCRIT PUBLIQUE
    CAHIER 1
    1. Une application de froid sur une dent produira une
    hypersensibilité, si la dent
    A. est non-vivante.
    B. a une poche parodontale.
    C. a une hypérémie pulpaire.
    D. a une pulpite chronique proliférative.
    2. La meilleure façon de déterminer cliniquement la
    localisation et l'étendue du tartre sous-gingival est
    A. d'utiliser une solution radiopaque et des
    clichés radiographiques.
    B. d'utiliser une solution révélatrice.
    C. de sonder avec un instrument fin.
    D. de faire une inspection visuelle.
    3. Un signe caractéristique de la parodontite juvénile
    est
    A. une gingivite marginale.
    B. une douleur et une sensation de brûlure
    de la gencive.
    C. une gingivite hyperplasique.
    D. un déplacement des dents.
    4. Dans une poche infraosseuse, l'attache épithéliale
    est située
    A. à l'intérieur même de l'os basal.
    B. en position coronaire par rapport à la
    crête alvéolaire.
    C. en position apicale par rapport à la crête
    alvéolaire.
    5. Le traitement indiqué pour une récession gingivale
    asymptomatique due à l'âge est
    A. une greffe de tissu conjonctif.
    B. une gingivoplastie.
    C. un lambeau déplacé latéralement.
    D. une greffe gingivale.
    E. aucun traitement.
    6. Le drainage insuffisant d’une poche parodontale
    peut mener à
    A. la formation d'un kyste.
    B. la formation d'un abcès.
    C. une hyperplasie épithéliale.
    D. une augmentation de la formation de
    tartre.
    7. Le traitement initial d’un abcès parodontal aigu
    localisé chez un patient en santé doit inclure
    A. un détartrage et aplanissement de racine.
    B. un ajustement occlusal.
    C. une antibiothérapie.
    D. la prescription d’un analgésique.
    8. L'instrument qui convient le mieux à
    l'aplanissement des racines (surfaçage) est un/une
    A. houe.
    B. lime.
    C. curette.
    D. faucille.
    E. instrument à détartrage ultrasonique.
    9. La cause la plus probable de perte de la dent, suite
    à l’ouverture d’une furcation de Classe III dans le
    but de fournir un meilleur accès, est
    A. la carie de racine.
    B. l’hypersensibilité des racines.
    C. des problèmes pulpaires.
    D. une récidive de poches parodontales.
    EXAMEN ÉCRIT PUBLIQUE
    CAHIER 1
    10. Après un curetage gingival, on s'attend à une
    contraction maximale des tissus quand ceux-ci
    sont
    A. fibro-oedémateux.
    B. oedémateux.
    C. fibreux.
    D. compris à l'intérieur d'une poche infraosseuse.
    E. associés avec la formation d'exsudat.
    11. Lorsqu'on utilise une sonde parodontale pour
    évaluer la profondeur d’une poche parodontale, on
    mesure la distance entre
    A. la base de la poche parodontale et la
    jonction énamo-cémentaire.
    B. le bord de la gencive libre et la jonction
    énamo-cémentaire.
    C. la base de la poche parodontale et le
    sommet de la gencive libre.
    D. la base de la poche parodontale et la
    jonction mucogingivale.
    12. La régénération tissulaire guidée peut servir au
    traitement de/d’une
    1. perte osseuse horizontale.
    2. défauts intraosseux à trois surfaces.
    3. atteinte de furcation de Classe III à la
    mandibule.
    4. atteinte de furcation de Classe II à la
    mandibule.
    A. (1) (2) (3)
    B. (1) et (3)
    C. (2) et (4)
    D. (4) seulement
    E. Tous les énoncés ci-dessus.
    13. La muqueuse buccale recouvrant la base de l'os
    alvéolaire
    A. n'est pas kératinisée de façon normale,
    mais pourrait se kératiniser suite à la
    stimulation physiologique.
    B. est attachée de près aux muscles et à l'os
    sousjacents.
    C. ne contient pas de fibres élastiques.
    D. s'unit avec la gencive kératinisée à la
    jonction muco-gingivale.
    E. possède un corium collagéneux de nature
    dense et fermement entrelacé.
    14. Parmi les maladies systémiques suivantes,
    laquelle/lesquelles NE prédispose/nt PAS à la
    parodontite?
    1. Neutropénie cyclique.
    2. Diabète sucré.
    3. Syndrome de l'immuno-déficience
    acquise.
    4. Dysplasie ectodermique hypohydrotique
    héréditaire.
    A. (1) (2) (3)
    B. (1) et (3)
    C. (2) et (4)
    D. (4) seulement
    E. Tous les énoncés ci-dessus.
    15. Chez un enfant, une gingivite douloureuse, diffuse
    et d'un rouge écarlate est caractéristique d'une
    A. gingivostomatite herpétique primaire.
    B. parodontite agressive.
    C. fibromatose idiopathique.
    D. stomatite aphteuse.
    EXAMEN ÉCRIT PUBLIQUE
    CAHIER 1
    16. Parmi les éléments de la liste suivante,
    lequel/lesquels est/sont un/des signe(s) clinique(s)
    de gingivite?
    1. Perte de l'apparence pelure d'orange.
    2. Hyperplasie gingivale.
    3. Poche de profondeur moindre.
    4. Saignement au sondage.
    A. (1) (2) (3)
    B. (1) et (3)
    C. (2) et (4)
    D. (4) seulement
    E. Tous les énoncés ci-dessus.
    17. Une habitude de serrement des dents peut
    contribuer au développement
    A. de poches parodontales supra osseuses.
    B. de la gingivite marginale.
    C. d’une mobilité accrue des dents.
    D. d’une récession généralisée.
    18. Quelles sont les cellules prédominantes dans
    l'exsudat inflammatoire d'un abcès péridentaire
    aigu?
    A. Les neutrophiles.
    B. Les éosinophiles.
    C. Les basophiles.
    D. Les lymphocytes.
    E. Les monocytes.
    19. Les restaurations qui ont des surplus gingivaux
    sont à l'origine de parodontopathies chroniques
    parce qu'elles
    A. favorisent la rétention de plaque
    bactérienne.
    B. favorisent la rétention des aliments.
    C. causent un trauma venant de l'occlusion.
    D. cause une atrophie par compression.
    20. En parodontie, les poches qui offrent le meilleur
    potentiel de régénération osseuse suite à un
    traitement chirurgical sont les poches
    A. supra-osseuses.
    B. infra-osseuses à une paroi.
    C. infra-osseuses à deux parois.
    D. infra-osseuses à trois parois.
    21. Le traitement de choix pour un patient présentant
    une parodontite ulcéro-nécrosante, sans fièvre et
    sans lymphadénopathie sera
    1. débridement des lésions.
    2. antibiothérapie.
    3. instructions d’hygiène.
    4. application locale de corticostéroïdes.
    A. (1) (2) (3)
    B. (1) et (3)
    C. (2) et (4)
    D. (4) seulement
    E. Tous les énoncés ci-dessus.
    22. Il est démontré que les appareils d'irrigation à jet
    d'eau permettent de/d’
    A. éliminer la plaque.
    B. déloger les particules alimentaires
    accumulées entre les dents.
    C. désinfecter les poches parodontales pour
    une durée maximale de 18 heures.
    D. prévenir la formation du tartre.
    23. L'intervention chirurgicale de préférence pour la
    correction d’une zone de gencive attachée
    insuffisante s’étendant sur plusieurs dents
    adjacentes est le/la
    A. lambeau déplacé apicalement.
    B. lambeau déplacé latéralement.
    C. greffe pédiculée du type "double-papille".
    D. lambeau déplacé coronalement.
    E. greffe gingivale libre.
    EXAMEN ÉCRIT PUBLIQUE
    CAHIER 1
    24. La coloration d'une gencive cliniquement normale
    est modifiée par
    1. le degré de vascularisation gingivale.
    2. une kératinisation épithéliale.
    3. l'épaisseur de l'épithélium.
    4. la pigmentation par la mélanine.
    A. (1) (2) (3)
    B. (1) et (3)
    C. (2) et (4)
    D. (4) seulement
    E. Tous les énoncés ci-dessus.
    25. La meilleure façon d'éliminer des cratères de
    profondeur légère à modérée, dispersés de façon
    irrégulière dans l'os interseptal, est
    A. l'ostéoplastie.
    B. la gingivoplastie.
    C. le détartrage profond.
    D. la greffe osseuse.
    26. La formation des racines des incisives centrales
    supérieures permanentes est complétée
    A. à 8 ans.
    B. à 10 ans.
    C. à 12 ans.
    D. plus tard que 12 ans.
    27. La croissance de la mandibule
    A. se prolonge sur une plus longue période
    chez les filles.
    B. se prolonge sur une plus longue période
    chez les garçons.
    C. survient au même âge chronologique chez
    les deux sexes.
    D. survient deux ans plus tôt chez les
    garçons que chez les filles.
    28. Le mécanisme permettant à un os de maintenir sa
    forme et ses proportions pendant sa croissance
    s'appelle
    A. remodelage.
    B. dérive corticale.
    C. relocalisation régionale.
    D. croissance translatoire.
    29. Parmi les muscles suivants, lequel/lesquels
    fait/font partie du coussin rétromolaire?
    1. Le ptérygoïdien externe.
    2. Le buccinateur.
    3. Le palatoglosse.
    4. Le constricteur supérieur.
    A. (1) (2) (3)
    B. (1) et (3)
    C. (2) et (4)
    D. (4) seulement
    E. Tous les énoncés ci-dessus.
    30. Quelle paire de muscles est impliquée dans la
    succion?
    A. Les muscles canin et abaisseur de l’angle.
    B. Le risorius et le buccinateur.
    C. Le buccinateur et l’orbiculaire des lèvres.
    D. L’élévateur de la lèvre supérieure et le
    grand zygomatique.
    31. L'épithélium d’une crevasse gingivale saine chez
    l’humain est
    1. non kératinisé.
    2. pavimenteux.
    3. stratifié.
    4. non-perméable.
    A. (1) (2) (3)
    B. (1) et (3)
    C. (2) et (4)
    D. (4) seulement
    E. Tous les énoncés ci-dessus.
    EXAMEN ÉCRIT PUBLIQUE
    CAHIER 1
    32. En céphalométrie, le point le plus stable d'un crâne
    en croissance est le point
    A. selle turcique.
    B. nasion.
    C. de Broadbent.
    D. de Bolton.
    33. Un patient ayant une tumeur dans la fosse ptérygomaxillaire
    droite, présente une déviation
    importante de la mandibule vers la droite à
    l’ouverture. Quel nerf est affecté par la tumeur?
    A. Le nerf facial VII.
    B. Le nerf glossopharyngien IX.
    C. Le nerf trijumeau V.
    D. Le nerf hypoglosse XII.
    34. Parmi les muscles suivants, quel est celui qui a
    deux fonctions distinctes dans les mouvements de
    la mandibule?
    A. Le muscle masséter.
    B. Le muscle géniohyoïdien.
    C. Le muscle ptérygoïdien externe.
    D. Le muscle buccinateur.
    35. Quand les odontoblastes sont détruits ou qu'ils
    dégénèrent, ils sont remplacés par des
    A. améloblastes.
    B. cellules mésenchymateuses non
    différenciées.
    C. cellules géantes multinucléées.
    D. ostéoblastes.
    36. Le parodonte tolère mieux les pressions exercées
    sur la dent
    A. horizontalement.
    B. latéralement.
    C. obliquement.
    D. verticalement.
    37. Quel est le principal activateur de la respiration?
    Un/Une
    A. hypotension artérielle.
    B. pourcentage élevé d'oxygène sanguin.
    C. faible pourcentage de gaz carbonique
    sanguin.
    D. pourcentage élevé de gaz carbonique
    sanguin.
    38. L'hypothyroïdie affecte le développement dentaire
    en
    A. gênant la croissance de la mâchoire.
    B. retardant l'éruption des dents.
    C. formant de l'os sclérotique à la surface
    occlusale des dents en voie d'éruption.
    D. accélérant l'éruption des dents.
    39. Une diminution du calcium sérique stimule la
    libération endogène d’
    A. hormones thyroïdiennes.
    B. hormones corticales surrénales.
    C. insuline.
    D. hormones parathyroïdiennes.
    E. adrénaline.
    40. L'os alvéolaire se remanie
    A. durant toute la période de denture
    primaire.
    B. jusqu'à la fin de la période de denture
    mixte.
    C. jusqu'à l'établissement final de la denture
    permanente.
    D. durant toute la vie.
    EXAMEN ÉCRIT PUBLIQUE
    CAHIER 1
    41. Après un aplanissement de racine, un patient se
    plaint de sensibilité au chaud et au froid. Cette
    douleur provient de la stimulation des
    A. récepteurs de Golgi.
    B. terminaisons nerveuses libres.
    C. fibres de Tomes.
    D. cémentoblastes.
    42. Parmi les énoncés suivants, lequel suggère le plus
    la présence d’hypoparathyroïdie?
    A. Diminution du phosphore sérique.
    B. Diminution du calcium sérique.
    C. Diminution d'activité de la thyroïde.
    D. Diminution de la phosphatase alcaline
    sérique.
    43. Une plaque rouge, lisse, surélevée et sans papille
    filiforme située au milieu de la face dorsale de la
    langue juste devant les papilles caliciformes est un
    signe de/d’
    A. glossite migratoire bénigne.
    B. glossite rhomboïde médiane.
    C. tumeur à cellules granuleuses.
    D. anémie ferriprive.
    E. fibrome.
    44. Quelles cellules migrent en plus grand nombre
    vers la crevasse gingivale en réponse à une
    accumulation de plaque bactérienne?
    A. Les plasmocytes et les monocytes.
    B. Les leucocytes polynucléaires.
    C. Les macrophages.
    D. Les lymphocytes.
    E. Les mastocytes.
    45. La plus forte probabilité d’apparition de lésions
    carieuses sera chez un patient qui a
    A. un compte de lactobacilles élevé.
    B. une salive avec un pouvoir tampon faible.
    C. de la plaque sur les dents.
    D. de l’acide lactique dans la bouche.
    46. Avec le développement de la gingivite, la flore
    microbienne de la crevasse devient principalement
    composée de/d’
    A. organismes gram-positif.
    B. organismes gram-négatif.
    C. diplocoques.
    D. spirochètes.
    47. Quelles bactéries rencontre-t-on le plus souvent
    dans des canaux radiculaires infectés?
    A. Streptococcus viridans.
    B. Staphylococcus aureus.
    C. Lactobacilles.
    D. Entérocoques.
    E. Staphylococcus albus.
    48. Des micro-organismes à coloration acide dans le
    crachat suggèrent la présence de
    A. Mycobacterium tuberculosis.
    B. Diplococcus pneumoniae.
    C. Streptococcus pyogenes.
    D. Neisseria gonorrhoeae.
    49. Une augmentation des immunoglobulines est
    compatible avec une augmentation du nombre des
    A. fibroblastes.
    B. neutrophiles.
    C. lymphocytes.
    D. plasmocytes.
    EXAMEN ÉCRIT PUBLIQUE
    CAHIER 1
    50. Lequel des énoncés suivants est exact?
    A. Tous les hydrates de carbone ont une
    activité cariogène égale.
    B. Plus souvent on ingère des hydrates de
    carbone, plus le risque de carie est élevé.
    C. Le taux d'élimination des hydrates de
    carbone de la cavité buccale n’affecte pas
    le risque de carie.
    D. Les graisses, dans la diète, accroissent le
    taux de carie.
    51. La lidocaïne (Xylocaïne®️) est un exemple d'un
    anesthésique local qui est chimiquement classifié
    comme un
    A. amide.
    B. ester.
    C. aldéhyde.
    D. éthamine.
    E. aminide.
    52. Les antihistaminiques agissent en
    A. augmentant l'action de l'histaminase.
    B. perturbant la formation de l'histamine.
    C. bloquant l'action de l'histamine par
    inhibition compétitive.
    D. interférant avec la dégradation de
    l'histamine.
    53. Un avantage thérapeutique de la pénicilline V sur
    la pénicilline G réside dans
    A. une plus grande résistance à la
    pénicillinase.
    B. un plus grand spectre antibactérien.
    C. une plus grande absorption
    lorsqu'administré par voix buccale.
    D. une excrétion rénale plus lente.
    E. Aucun des énoncés ci-dessus.
    54. Les barbituriques à action brève sont métabolisés
    surtout au niveau
    A. du foie.
    B. du rein.
    C. de l'intestin grêle.
    D. du pancréas.
    E. de la rate.
    55. Le mécanisme principal par lequel le corps
    métabolise les barbituriques à courte action est par
    A. oxydation.
    B. réduction.
    C. hydroxylation et oxydation.
    D. séquestration dans les lipides du corps.
    56. La procaïne (novocaïne®️) est un exemple d'un
    anesthésique local qui est chimiquement classifié
    comme un
    A. amide.
    B. ester.
    C. aldéhyde.
    D. éthamine.
    E. aminide.
    57. Le mécanisme par lequel la pulpe dentaire se
    protège contre l'irritation externe ou contre la carie
    est la formation de
    A. nodules pulpaires.
    B. dentine tertiaire.
    C. cément secondaire.
    D. dentine primaire.
    EXAMEN ÉCRIT PUBLIQUE
    CAHIER 1
    58. Lors d'une infection bactérienne aiguë, les tests de
    laboratoire révèleront une augmentation dans le
    nombre de
    A. leucocytes polynucléaires.
    B. plasmocytes.
    C. lymphocytes.
    D. monocytes.
    E. éosinophiles.
    59. Lequel des médicaments suivants est employé
    pour le traitement d'une réaction allergique
    bénigne?
    A. Isoprotérénol.
    B. Hydrochlorure de mépéridine.
    C. Hydrochlorure de diphenhydramine.
    D. Propoxyphène.
    60. La formation excessive de tissu cicatriciel au-delà
    du bord d’une blessure s'appelle un(e)
    A. fibrome.
    B. kéloïde (chéloïde).
    C. polype fibro-épithélial.
    D. hyperplasie épithéliale.
    61. La warfarine (Coumadin) est un anticoagulant qui
    agit en
    A. empêchant la formation de
    thromboplastine.
    B. empêchant la transformation de
    fibrinogène en fibrine.
    C. inhibant la synthèse de la prothrombine
    au niveau du foie.
    D. incorporant le calcium ionique.
    62. Le traitement des tumeurs malignes de la cavité
    buccale par des radiations ionisantes va
    occasionner une
    A. difformité des maxillaires.
    B. réduction de la vascularité des
    maxillaires.
    C. augmentation de la vascularité des
    maxillaires.
    D. augmentation de la fragilité des
    maxillaires.
    63. L'ion inorganique qui est impliqué dans
    l'hypertension primaire est le
    A. sodium.
    B. fluorure.
    C. potassium.
    D. magnésium.
    64. Parmi les anomalies suivantes, laquelle est la plus
    souvent associée à une dent non-vivante?
    A. Périodontite périradiculaire chronique.
    B. La résorption interne.
    C. Dysplasie cemento-osseuse périapicale.
    D. La pulpite hyperplasique.
    65. Une radiographie de faible densité (film pâle) est
    causée par un(e)
    A. révélateur froid.
    B. surexposition.
    C. lumière de sûreté (à filtre inactinique)
    inappropriée.
    D. temps de développement trop long.
    EXAMEN ÉCRIT PUBLIQUE
    CAHIER 1
    66. Le facteur qui à lui seul contribue le plus à la
    réduction de la radiation reçue par le patient en
    dentisterie est
    A. un haut kilovoltage.
    B. une filtration adéquate.
    C. un film ultra rapide.
    D. une collimation du faisceau.
    67. Le choix d'un kilovoltage approprié pour des
    radiographies dentaires se fait par rapport
    A. aux fluctuations du voltage de ligne.
    B. au diamètre du faisceau primaire de
    radiation.
    C. au type de chronomètre.
    D. à la densité des tissus.
    E. à l'épaisseur du filtre.
    68. En radiologie, un minimum d'agrandissement et un
    maximum de définition sont obtenus par une
    A. DOF minimale (distance objet-film) et
    DFF minimale (distance foyer-film).
    B. DOF minimale (distance objet -film) et
    DFF maximale (distance foyer-film).
    C. DOF maximale (distance objet-film) et
    DFF maximale (distance foyer-film).
    D. DOF maximale (distance objet-film) et
    DFF minimale (distance foyer-film).
    69. Parmi les descriptions suivantes, laquelle décrit le
    mieux ce qu’est l’épidémiologie?
    A. Obtention des données lors d’études
    d’une maladie.
    B. Niveau le plus bas d’une maladie qui est
    trouvé habituellement dans une
    population.
    C. Contrôle d’une maladie.
    D. Etude des comportements d’une maladie
    dans une population.
    70. Pendant la période de prise, un mélange de plâtre
    présentera
    A. de l'expansion.
    B. de la contraction.
    C. une diminution de la force compressive.
    D. une augmentation de la teneur en
    humidité.
    71. Les filtres sont utilisés sur le trajet du faisceau de
    radiation pour
    A. augmenter le contraste.
    B. réduire la densité de la pellicule.
    C. réduire le temps d'exposition.
    D. réduire la dose de radiation reçue par le
    patient.
    72. Parmi les éléments de la liste suivante, lequel est
    une modification des recommandations habituelles
    de malaxage des produits du gypse qui augmentera
    la force compressive du matériau durci?
    A. L’addition d’une petite quantité de sel à
    l’eau avant le malaxage.
    B. Une légère diminution du rapport
    eau/poudre.
    C. L’utilisation d’eau légèrement plus
    chaude.
    D. Une réduction du temps de malaxage.
    73. Lorsqu’un examen radiologique est recommandé
    pour un enfant de 10 ans, la façon la plus efficace
    de minimiser l’exposition à la radiation est:
    A. d’utiliser un collet thyroïdien et un tablier
    de plomb.
    B. de mettre un dosimètre à l'enfant.
    C. d’utiliser un film rapide.
    D. de diminuer le kilovoltage à 50 kVp.
    E. de prendre seulement un film
    panoramique.
    EXAMEN ÉCRIT PUBLIQUE
    CAHIER 1
    74. Le modulus d'élasticité élevé que possède les
    alliages chrome-cobalt-nickel par rapport aux
    alliages d’or de type IV, signifie que les crochets
    d’un squelette de prothèse partielle amovible
    coulés en chrome-cobalt-nickel doivent
    A. avoir une section transversale plus
    épaisse.
    B. être plus courts.
    C. être plus effilés.
    D. engager une zone de rétention moins
    profonde.
    75. L'addition de platine à un alliage d'or dentaire a
    pour résultat d'en augmenter
    1. la force.
    2. la dureté.
    3. le point de fusion.
    4. la résistance à la corrosion.
    A. (1) (2) (3)
    B. (1) et (3)
    C. (2) et (4)
    D. (4) seulement
    E. Tous les énoncés ci-dessus.
    76. Les porcelaines dentaires ont une
    1. faible résistance en compression.
    2. grande dureté.
    3. grande résistance à la traction.
    4. faible résistance à l'impact.
    A. (1) (2) (3)
    B. (1) et (3)
    C. (2) et (4)
    D. (4) seulement
    E. Tous les énoncés ci-dessus.
    77. L’or contribue à laquelle des propriétés suivantes
    dans les alliages or-cuivre?
    A. La résistance à la corrosion.
    B. Une augmentation de la force.
    C. Un abaissement de la gravité spécifique.
    D. Une augmentation de la dureté.
    78. S'il faut attendre avant de couler un modèle dans
    une empreinte en alginate, il faut placer
    l'empreinte dans
    A. l'eau.
    B. 100% d'humidité relative.
    C. une solution aqueuse de sulfate de
    calcium à 1%.
    79. Un patient qui fait usage de nitroglycérine souffre
    de/d’
    A. rhumatisme cardiaque.
    B. asthme.
    C. maladie coronarienne.
    D. hypertension.
    E. arythmie cardiaque.
    80. Quelle est la valvule la plus souvent atteinte par
    une cardiopathie rhumatismale?
    A. L'aortique.
    B. La pulmonaire.
    C. La tricuspide.
    D. La mitrale.
    81. La perte de conscience lors d'une syncope est due
    A. au déséquilibre électrolytique.
    B. au choc neurogène.
    C. à l'hypérémie cérébrale.
    D. à l'hypoxie du cerveau.
    EXAMEN ÉCRIT PUBLIQUE
    CAHIER 1
    82. L'hydroxyapatite en particules placée sous le
    périoste
    1. est hautement biocompatible.
    2. présente une faible incidence d'infection
    secondaire suite à la chirurgie.
    3. a tendance à migrer suite à l'insertion.
    4. induit la formation osseuse à travers tout
    le matériau implanté.
    A. (1) (2) (3)
    B. (1) et (3)
    C. (2) et (4)
    D. (4) seulement
    E. Tous les énoncés ci-dessus.
    83. Quelle maladie articulaire accompagne le plus
    souvent le syndrome de Sjögren?
    A. Arthrite purulente.
    B. Polyarthrite rhumatoïde.
    C. Arthrose dégénérative.
    D. Arthrite psoriasique.
    E. Arthrite du lupus.
    84. Un patient se présente avec une paralysie faciale
    apparente, unilatérale, qui a débuté seulement le
    jour précédent. Quel est le diagnostic probable?
    A. Glossodynie.
    B. Paralysie de Bell.
    C. Myasthénie grave.
    D. Névralgie du trijumeau.
    85. L'anémie à hématies falciformes est causée par une
    A. aberration génétique.
    B. exposition à la radiation.
    C. infection virale.
    D. réaction médicamenteuse.
    E. affection auto-immune.
    86. Un garçon de 12 ans présente une histoire de maux
    de gorge sévères suivis d'arthralgie migratoire et
    d'oedème articulaire des extrémités. Ces
    symptômes suggèrent
    A. la goutte.
    B. une ostéoarthrite.
    C. la maladie de Still.
    D. une fièvre rhumatismale.
    E. une arthrite rhumatoïde.
    87. Le myxedème est associé à
    A. une insuffisance d'hormone
    parathyroïdienne.
    B. un surplus d'hormone parathyroïdienne.
    C. une insuffisance d'hormone thyroïdienne.
    D. un surplus d'hormone thyroïdienne.
    88. Habituellement, la dysplasie ectodermique
    héréditaire N’affecte PAS les
    A. glandes salivaires.
    B. dents.
    C. glandes sudoripares.
    D. cheveux.
    E. ongles.
    89. Un élargissement de la glande thyroïde peut être
    causé par un
    A. manque de fluor.
    B. surplus d'iode.
    C. manque d'iode.
    D. surplus de calcium.
    E. surplus de sodium.
    EXAMEN ÉCRIT PUBLIQUE
    CAHIER 1
    90. Un patient présente les signes suivants:
    hypodontie, dents coniques, cheveux blonds, fins
    et peu abondants, et intolérance à la température
    chaude. Quel est le diagnostic le plus probable?
    A. Achondroplasie.
    B. Hyperthermie maligne.
    C. Dysplasie ectodermique.
    D. Fibrose kystique.
    91. Une ostéite condensante dans la région périapicale
    d’une dent laisse soupçonner
    A. une inflammation pulpaire aiguë.
    B. un abcès pulpaire.
    C. une inflammation pulpaire chronique.
    D. un abcès apical débutant.
    92. Un patient âgé de 15 ans se présente avec une
    hypoplasie de l'émail sur la dent 1.5. Toutes les
    autres dents sont normales. La cause la plus
    probable de cette hypoplasie est un/une
    A. carence en vitamine D.
    B. carence généralisée en calcium.
    C. forte fièvre subie par le patient à l'âge de
    3 ans alors qu'il souffrait de rougeole.
    D. infection de la dent 5.5 pendant la
    formation de la dent 1.5.
    E. facteur héréditaire.
    93. Laquelle des caractéristiques suivantes est la plus
    représentative d'une dent fendillée (cracked
    tooth)?
    A. Une zone radioclaire à l'apex.
    B. Une hypersensibilité au stimulus
    thermique.
    C. Une douleur à la mastication.
    D. Une absence de réponse au test
    vitalométrique.
    94. Un enfant de quatre ans se présente avec toutes ses
    dents primaires en bouche. Ces dernières sont de
    coloration grisâtre et démontrent une attrition
    occlusale et incisive prononcée. Les radiographies
    montrent qu’il y a formation importante de dentine
    secondaire. La condition décrite est typique d'une
    A. dysplasie cléido-crânienne.
    B. amélogénèse imparfaite.
    C. hypoplasie néonatale.
    D. dentinogénèse imparfaite.
    95. L'abrasion est le plus fréquemment constatée sur
    la/les
    A. face linguale des dents postérieures.
    B. face occlusale des dents postérieures.
    C. bords incisifs.
    D. faces vestibulaires des dents.
    96. La résorption des racines des dents permanentes
    peut être le résultat de
    1. forces orthodontiques sévères.
    2. périodontite périradiculaire chronique.
    3. lésion traumatique.
    4. dysplasie cemento-osseuse périapicale.
    A. (1) (2) (3)
    B. (1) et (3)
    C. (2) et (4)
    D. (4) seulement.
    E. Tous les énoncés ci-dessus.
    97. Un abcès périapical débutant peut être différencié
    d'un abcès parodontal par
    A. la douleur.
    B. le genre d'exsudat.
    C. la sensibilité à la percussion.
    D. la réponse de la pulpe au test électrique.
    E. l'examen radiologique.
    EXAMEN ÉCRIT PUBLIQUE
    CAHIER 1
    98. Parmi les éléments de la liste suivante, quel est
    celui qui se produit à la suite d’une nécrose
    pulpaire?
    A. Un kyste dentifère.
    B. Un kyste parodontal latéral.
    C. Périodontite périradiculaire chronique.
    D. Un polype pulpaire.
    99. Parmi les éléments de la liste suivante, quel est
    celui qui risque le plus d’évoluer vers une lésion
    apicale si laissé sans traitement?
    A. La résorption interne.
    B. La pulpite réversible.
    C. La pulpite suppurative aiguë.
    D. La pulpite chronique hyperplasique.
    E. La calcification pulpaire diffuse.
    100. Laquelle des conditions suivantes est caractérisée
    par des chambres pulpaires anormalement
    grandes?
    A. Amélogénèse imparfaite.
    B. Odontodysplasie localisée.
    C. Dentinogénèse imparfaite.
    D. Dysplasie dentinaire de Type I.
    101. Laquelle/Lesquelles des lésions suivantes
    peut/peuvent être associée(s) à une dent incluse?
    1. Tumeur adénomatoïde odontogène.
    2. Dysplasie cemento-osseuse périapicale.
    3. Tumeur épithéliale calcifiante
    odontogène.
    4. Cémentoblastome.
    A. (1) (2) (3)
    B. (1) et (3)
    C. (2) et (4)
    D. (4) seulement
    E. Tous les énoncés ci-dessus.
    102. L'ankylose dentaire
    A. est souvent associée à une dent nonvivante.
    B. est souvent secondaire à une fracture
    radiculaire.
    C. produit souvent une dent submergée.
    D. se rencontre souvent en dentition
    permanente.
    103. L'améloblastome se retrouve plus fréquemment
    A. dans la portion antérieure du maxillaire
    supérieur.
    B. à la mandibule, près de la jonction de la
    branche montante et du corps
    mandibulaire.
    C. dans la portion postérieure du maxillaire
    supérieur.
    D. dans la région antérieure de la mandibule
    près de la ligne médiane.
    104. Des dents surnuméraires multiples se retrouvent le
    plus fréquemment dans les cas de/d’
    A. chérubisme.
    B. crétinisme.
    C. hypothyroïdie.
    D. dysplasie cléidocrânienne.
    E. syndrôme de Down.
    105. Laquelle des lésions suivantes a le plus haut taux
    de récidive?
    A. Kératokyste odontogène.
    B. Kyste naso alvéolaire.
    C. Kyste médian palatin.
    D. Kyste du canal incisif.
    EXAMEN ÉCRIT PUBLIQUE
    CAHIER 1
    106. Dans lequel des états pathologiques suivants peuton
    s'attendre à ce qu'une incisive centrale
    inférieure réagisse à la chaleur, au froid et au test
    électrique?
    A. Kyste apical.
    B. Abcès périapical aigu.
    C. Dysplasie cemento-osseuse périapicale.
    D. Périodontite périapicale chronique.
    107. Parmi les éléments de la liste suivante, quel est
    celui qui peut présenter les caractéristiques
    histologiques suivantes: hyperkératose, acanthose,
    dysplasie, augmentation du nombre de mitoses,
    présence de cellules inflammatoires chroniques,
    intégrité de la couche basale?
    A. Carcinome spino-cellulaire.
    B. Carcinome in situ.
    C. Papillofibrome.
    D. Endothéliome.
    108. L'apparence microscopique du granulome central à
    cellules géantes des maxillaires est similaire à celle
    des lésions que l'on rencontre dans
    A. l'hyperparathyroïdie.
    B. la maladie de Paget.
    C. la dysplasie cléido-crânienne.
    D. l'hyperpituitarisme.
    109. Lorsqu'un patient ressent une douleur constante au
    niveau des prémolaires et molaires supérieures et
    qu'il n'y a aucune évidence d'infection dentaire, le
    diagnostic probable est une
    A. névralgie du trijumeau.
    B. sinusite maxillaire aiguë.
    C. canine supérieure incluse.
    D. troisième molaire supérieure incluse.
    E. névralgie glossopharyngée.
    110. La tumeur bénigne provenant de l'épithélium
    pavimenteux, s'appelle un
    A. adénome.
    B. chorio-carcinome.
    C. chondrome.
    D. lipome.
    E. papillome.
    111. Parmi les éléments de la liste suivante, lequel est le
    plus utile pour l’identification de l’étiologie d'une
    ulcération buccale?
    A. Histoire de cas de la lésion buccale.
    B. Le frottis cytologique.
    C. L'évaluation systémique.
    D. Les tests de laboratoire.
    112. Un améloblastome peut se développer à partir de
    l'épithélium d’un des kystes suivants :
    A. Périradiculaire.
    B. Dentifère.
    C. Résiduel.
    D. Latéral parodontal.
    113. Un patient qui éprouve de la fièvre, de la douleur
    et de l’enflure unilatérale de la parotide après avoir
    subi une anesthésie générale a probablement
    A. les oreillons.
    B. une sialolithiase.
    C. une sialadénite bactérienne aiguë.
    D. le syndrome de Sjögren.
    E. une sarcoïdose.
    EXAMEN ÉCRIT PUBLIQUE
    CAHIER 1
    114. Dans lequel des sites anatomiques suivants un
    epithélioma spino-cellulaire a-t-il le meilleur
    pronostic?
    A. Lèvre inférieure.
    B. Région rétromolaire.
    C. Gencive.
    D. Muqueuse buccale.
    E. Palais dur.
    115. Les mucocèles se retrouvent le plus souvent sur
    le/la
    A. lèvre supérieure.
    B. lèvre inférieure.
    C. langue.
    D. muqueuse buccale.
    E. palais mou.
    116. Parmi les éléments de la liste suivante, lequel
    N'EST PAS un signe ou un symptôme du
    syndrome de dysfonction douloureuse
    myofasciale?
    A. Douleur.
    B. Sensibilité musculaire.
    C. Limitation des mouvements de la
    mâchoire.
    D. "Crépitement" ou "craquement"
    articulaire.
    E. Changements radiologiques de
    l'articulation.
    117. Une enflure douloureuse, intermittente, dans la
    région sous-mandibulaire, dont l'intensité
    augmente au moment des repas est un signe d’une
    A. ranule.
    B. obstruction du canal de Wharton.
    C. angine de Ludwig.
    D. obstruction du canal de Sténon.
    E. parotidite épidémique.
    118. Des amygdales linguales hyperplasiques peuvent
    ressembler à
    A. de l'épulis fissuratum.
    B. des varicosités linguales.
    C. un carcinome spino-cellulaire.
    D. une glossite médiane rhomboïde.
    E. des papilles fongiformes.
    119. L'érythroblastose fétale peut être la cause
    A. d'incisives surnuméraires.
    B. de dents pigmentées.
    C. d'incisives latérales en forme de cône.
    D. de granules de Fordyce.
    E. de sclérotiques bleues.
    120. Sur une radiographie, l'ouverture du canal incisif
    peut être méprise pour un kyste
    1. des arcs branchiaux.
    2. nasopalatin.
    3. naso-alvéolaire.
    4. périradiculaire.
    A. (1) (2) (3)
    B. (1) et (3)
    C. (2) et (4)
    D. (4) seulement
    E. Tous les énoncés ci-dessus.
    121. Parmi les problèmes gingivaux suivants,
    lequel/lesquels peut-on s’attendre à retrouver chez
    un patient souffrant d’une dyscrasie sanguine?
    1. Un gonflement.
    2. Un saignement.
    3. Une ulcération.
    4. Une atrophie.
    A. (1) (2) (3)
    B. (1) et (3)
    C. (2) et (4)
    D. (4) seulement
    E. Tous les énoncés ci-dessus.
    EXAMEN ÉCRIT PUBLIQUE
    CAHIER 1
    122. Lorsqu’on utilise la technique de la bissectrice de
    l'angle pour la prise de radiographies intra-orales,
    la radiopacité qui peut oblitérer les apex des
    molaires supérieures est explicable par la présence
    A. du sinus maxillaire.
    B. de l'os palatin et du zygoma.
    C. du processus orbital de l'os zygomatique.
    D. du zygoma et de l'apophyse zygomatique.
    123. En radiologie dentaire, la lamina dura est une
    A. couche épaisse d'os qui forme la surface
    interne de l'alvéole.
    B. mince ligne radioclaire autour des racines
    des dents.
    C. couche épaisse d'os cortical.
    D. mince ligne radiopaque autour des racines
    des dents.
    124. Les radiographies rétrocoronaires
    (interproximales) d’adultes de moins de 30 ans
    montreront normalement la crête alvéolaire
    A. au niveau de la jonction énamocémentaire.
    B. 1-2mm apicalement par rapport à la
    jonction énamo-cémentaire.
    C. 3-4mm apicalement par rapport à la
    jonction énamo-cémentaire.
    D. de façon imprécise.
    125. Une patiente de 23 ans, généralement en bonne
    santé, se plaint de sensibilité et raideur dans la
    région de l’articulation temporomandibulaire à
    gauche et à droite. Ces symptômes sont apparus il
    y a une semaine et sont plus accentués au réveil.
    La cause la plus probable des problèmes de cette
    patiente est
    A. une ankylose fibreuse des articulations
    temporomandibulaires.
    B. un bruxisme nocturne.
    C. une ostéoarthrite débutante.
    D. une subluxation mandibulaire.
    126. Sur une radiographie, la région apicale d’une dent
    non vivante avec carie profonde peut présenter
    1. un élargissement du ligament parodontal.
    2. une perte de la lamina dura.
    3. une radioclarté circonscrite.
    4. une calcification du ligament parodontal.
    A. (1) (2) (3)
    B. (1) et (3)
    C. (2) et (4)
    D. (4) seulement
    E. Tous les énoncés ci-dessus.
    127. Une région radio-opaque dans l’os alvéolaire
    contenant plusieurs dents rudimentaires serait
    suggestive d'un ou d'une
    A. dysplasie cemento-osseuse périapicale.
    B. améloblastome.
    C. odontome composé.
    D. odontome complexe.
    E. tumeur de Pindborg.
    128. Lors de l’examen d’une radiographie
    rétrocoronaire (interproximale), quel élément de la
    liste suivante risque le plus d’être mépris pour une
    carie proximale sur une dent postérieure?
    A. Le joint énamo-cémentaire des dents
    postérieures.
    B. La crête marginale.
    C. La cuspide de Carabelli.
    D. Du tartre.
    E. Une perte de cément.
    EXAMEN ÉCRIT PUBLIQUE
    CAHIER 1
    129. Vous notez une zone radioclaire bien circonscrite
    de 3mm dans la région apicale de la deuxième
    prémolaire inférieure. La dent répond
    normalement aux tests de vitalité pulpaire. La
    zone radioclaire est fort probablement
    A. une périodontite périradiculaire.
    B. un kyste dentifère.
    C. un abcès périradiculaire chronique.
    D. le trou mentonnier.
    130. Un patient se plaint d'une douleur aiguë 24 heures
    après la mise en place d'une restauration dans une
    dent sans pathologie périapicale pré-existante. La
    dent est vivante et sensible à la percussion. La
    radiographie montrera une
    A. région radioclaire apicale.
    B. ostéite aiguë.
    C. résorption radiculaire.
    D. ostéite condensante.
    E. lamina dura normale.
    131. Lequel des aliments suivants est le plus cariogène?
    A. Fromage.
    B. Chocolat foncé.
    C. Confiture.
    D. Caramel.
    132. Durant le développement de la dentition, une
    déficience en vitamine A peut provoquer
    A. des dents en grain de riz.
    B. une anodontie partielle (hypodontie).
    C. des incisives de Hutchinson.
    D. une hypoplasie de l'émail.
    E. une dentinogénèse imparfaite.
    133. Une déficience nutritionnelle de vitamine D peut
    causer
    A. une formation anormale du tissu ostéoïde.
    B. une ostéite fibreuse kystique.
    C. la maladie de Paget.
    D. une myosite ossifiante.
    E. une ostéogénèse imparfaite.
    134. L'objectif principal de l'équilibrage de l'occlusion
    en denture naturelle est de/d’
    A. prévenir l'apparition du syndrome de
    dysfonction temporomandibulaire.
    B. corriger le tranchant des dents pour
    obtenir une meilleure mastication.
    C. améliorer l'hygiène buccale en prévenant
    le foulage des aliments.
    D. obtenir une direction et une distribution
    plus favorables des forces occlusales.
    135. Parmi les éléments de la liste suivante, lequel est le
    plus grand facteur de risque de carie rampante
    chez l’enfant?
    A. L'ingestion fréquente de polysaccharides.
    B. L'ingestion fréquente d'aliments riches en
    sucrose.
    C. L'hypoplasie sévère de l'émail.
    D. L'hypovitaminose D.
    136. Un homme de 45 ans, obèse, mentionne que sa
    femme se plaint qu’il ronfle. La prise en charge
    initiale de son problème de ronflement est de
    A. fabriquer un appareil pour contrôler le
    ronflement.
    B. placer des restaurations pour augmenter
    la dimension verticale d’occlusion.
    C. référer pour une consultation en chirurgie
    buccale et maxillo-faciale.
    D. référer pour une évaluation du sommeil.
    EXAMEN ÉCRIT PUBLIQUE
    CAHIER 1
    137. La gingivite ulcéro-nécrosante et la
    gingivostomatite herpétique aiguë peuvent se
    différencier cliniquement par la
    A. localisation des lésions.
    B. température du patient.
    C. douleur.
    D. présence de lymphadénopathie.
    138. Lors de la restauration de l'anatomie occlusale,
    l'inclinaison de la trajectoire condylienne en
    mouvement de propulsion influence en premier
    lieu la morphologie
    A. de la hauteur cuspidienne.
    B. des dents antérieures seulement.
    C. des versants mésiaux des cuspides des
    dents supérieures et des versants distaux
    des cuspides des dents inférieures.
    D. des versants mésiaux des cuspides des
    dents inférieures et des versants distaux
    des cuspides des dents supérieures.
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
abderrafiq



Messages : 3
Localisation : medea
Classe : 4ème année, Médecine Dentaire
Inscrit le : 19/03/2011

MessageSujet: Re: EXAMEN ÉCRIT PUBLIQUE   Mar 22 Mar 2011 - 20:24

السلام عليكم .
je suis complétement démoralisé par ce genre et nombre des questions .
pouvez-vous afféché les reponse ******svp***** peace oooh please dash Help
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
 
EXAMEN ÉCRIT PUBLIQUE
Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Revenir en haut 
Page 1 sur 1
 Sujets similaires
-
» EXAMEN ÉCRIT PUBLIQUE
» fuite d'examen
» Epreuve écrite de français : quel programme pour la grammaire?
» module 1 du cap PE?
» examen économie

Permission de ce forum:Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum
Caradent.net :: La Post-Graduation :: Résidanat-
Sauter vers: